Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le tout nouveau navire de débarquement russe sera projeté en Crimée

S'abonner
Le tout nouveau navire de débarquement russe Lieutenant Rimski-Korsakov qui n'a pas d'égal dans le monde pourrait être intégré à la flotte de la mer Noire, écrit lundi le quotidien RBC Daily.

Le tout nouveau navire de débarquement russe Lieutenant Rimski-Korsakov qui n'a pas d'égal dans le monde pourrait être intégré à la flotte de la mer Noire, écrit lundi le quotidien RBC Daily.

Le bâtiment de débarquement Lieutenant Rimski-Korsakov, capable de faire débarquer du personnel et du matériel militaire sur un littoral non aménagé, a été mis à flot au chantier naval d'Iaroslav en Russie. Au total, trois bâtiments de cette classe ont été commandés : le Denis Davydov, qui a été intégré à la flotte de la mer Caspienne, ainsi que le Rimski-Korsakov et le Lermontov (mise à flot prévue en mai) qui devaient rejoindre la flotte de la Baltique.

Une source de la marine russe a déclaré qu'il était prévu de changer le port de service de ces deux corvettes au profit de la flotte de la mer Noire, après le rattachement de la Crimée et la nécessité de renforcer le détachement posté aux frontières maritimes sud de la Russie. "Une décision sera prise à ce sujet par l'état-major des armées dans les jours à venir", a déclaré un officier de la marine.

"Je dois vérifier ces informations. Quand un navire est mis à flot, on ne dévoile pas aussi rapidement sa destination. Il doit encore procéder aux tests et seulement après, une décision sera prise", a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense pour la marine Igor Dygalo.

Les corvettes de débarquement du projet 21820 affichent des performances inédites et n'ont pas d'égal dans le monde. Elles sont prévues pour la projection rapide et le débarquement, sur un littoral non aménagé, de personnel et de matériel chenillé et à roues (ils sont capables de transporter jusqu'à 5 véhicules blindés de transport de troupes). Leur vitesse atteint 90 km/h. Ces navires sont également opérationnels en cas de tempête avec des vagues allant jusqu'à 3,5 mètres.

Ces navires de débarquement ne seront pas les premiers à changer leur lieu de stationnement après l'intégration de la Crimée à la Russie. Le ministère russe de la Défense a ainsi décidé, fin mars, de créer à Sébastopol une base de flotte sous-marine.

© SputnikMarine de guerre russe
Marine de guerre russe - Sputnik France
Marine de guerre russe

Au cours de la réunion du ministère de la Défense vendredi dernier, il a été décidé d'élaborer un plan de militarisation de la Crimée d'ici 2020. En l'espace de six ans, la Crimée accueillera, entre autres, plusieurs brigades de blindés, d'infanterie motorisée et de débarquement. La Russie installera également sur la péninsule une brigade de sécurité côtière et renforcera considérablement l'infanterie de marine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала