Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Otan dément les accusations de Poutine à l'endroit de Rasmussen

S'abonner
La porte-parole de l'Otan Oana Lungescu a démenti que le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen ait enregistré en secret puis diffusé dans la presse une conversation avec le président russe Vladimir Poutine lorsqu'il était encore premier ministre danois.

La porte-parole de l'Otan Oana Lungescu a démenti jeudi que le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen ait enregistré en secret puis diffusé dans la presse une conversation avec le président russe Vladimir Poutine lorsqu'il était encore premier ministre danois.

"Lors de son mandat de premier ministre danois, M.Rasmussen n'a jamais apporté un dictaphone pour enregistrer (le contenu) de rencontres avec Poutine ou quiconque d'autre", a affirmé Mme Lungescu, dans un communiqué.

Lors de sa séance annuelle de questions-réponses télévisée jeudi, le président Poutine a accusé le secrétaire général de l'Otan d'avoir enregistré en secret puis diffusé dans les médias une de leurs conversations privées datant de l'époque où M.Rasmussen était encore premier ministre du Danemark.

"Je ne pouvais pas en croire mes yeux et mes oreilles", a déclaré le chef de l'Etat russe.

Selon lui, M.Rasmussen a expliqué qu'il avait enregistré cette conversation pour la postérité.

M.Poutine a estimé que M.Rasmussen aurait pu au moins le prévenir ou demander sa permission avant de rendre publique cette conversation. 

Et de souligner que c'était très important la confiance, que ce soit entre les personnes ou entre les Etats.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала