Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: amnistier les protestataires (Lavrov)

© Sputnik . Eduard Pesov / Aller dans la banque de photosNégociations quadripartites à Genève
Négociations quadripartites à Genève - Sputnik France
S'abonner
Pour désamorcer la crise en Ukraine, la Russie, les Etats-Unis, l'UE et l'Ukraine ont jugé nécessaire de désarmer les formations illégales, de libérer les places et les rues et d'annoncer une amnistie, a dit le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue des négociations à Genève.

Pour désamorcer la crise en Ukraine, la Russie, les Etats-Unis, l'UE et l'Ukraine ont jugé nécessaire de désarmer les formations illégales, de libérer les places et les rues et d'annoncer une amnistie, a dit jeudi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue des négociations à Genève.

"Parmi les démarches que nous appelons à effectuer sont: désarmement de toutes les formations paramilitaires illégales, libération de tous les bâtiments occupés illégalement et leur restitution à leurs propriétaires légaux, évacuation de toutes les places et rues, ainsi que de tous les endroits publics occupés dans toutes les villes de l'Ukraine. Par ailleurs, tous les protestataires, à l'exception de ceux d'entre eux qui ont commis des crimes graves, doivent être amnistiés", a déclaré le ministre devant les journalistes.

Les négociations quadripartites se sont tenues avec la participation du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, du secrétaire d'Etat américain John Kerry, de la Haute Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Catherine Ashton et du ministre ukrainien des Affaires étrangères par intérim Andreï Dechtchitsa.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала