Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les politiquement corrects pauvres d'esprit

Les politiquement corrects pauvres d'esprit
S'abonner
Le Premier ministre britannique David Cameron a eu l’imprudence d’affirmer en public que la Grande-Bretagne est un pays chrétien et que personne ne doit avoir la peur de le dire. Je dis bien « l’imprudence », car cette banalité innocente de M. Cameron a provoqué une protestation féroce d’une demi-centaine d’éminents hommes de lettres et de scientifiques britanniques dont deux prix Nobel, qui ont qualifié d’inadmissible son appel à considérer la Grande-Bretagne comme un pays chrétien.

Selon eux, le gouvernement n’a pas le droit de donner la préférence à telle ou telle religion, comme on ne doit pas confondre la religion et la politique.

J’avoue que cette diatribe m’a laissé passablement perplexe, car mes humbles connaissances de l’histoire m’ont donné une fois pour toutes la conviction que la Grande-Bretagne était et reste un pays tout ce qu’il y a de chrétien. Tout d’ailleurs, comme la France, l’Italie, l’Allemagne, la Suède et j’en passe. Certes, je n’ignore pas que depuis un certain temps la palette de religions en Grande-Bretagne et dans certains autres pays européens s’est enrichie de l’islam, de l’hindouisme et même du bouddhisme, étant donné l’immigration en Europe des adeptes de ces religions. Mais ce phénomène, signifie-t-il que la Grande-Bretagne doit renoncer à son identité chrétienne millénaire pour ne pas froisser les nouveaux venus dont la liberté religieuse n’est d’ailleurs nullement lésée? Et d’ailleurs, se sentent-ils vraiment discriminés par les propos de M. Cameron?

Le Royaume du Maroc est un pays musulman par excellence et personne – les critiques de David Cameron y compris – n’a jamais trouvé un prétexte pour accuser ce pays d’intolérance religieuse. L’ancien cimetière juif soigneusement entretenu que j’ai eu le plaisir de visiter à Fès en représente une preuve éloquente. Mais les détracteurs de M. Cameron obsédés par l’aveugle désir d’appliquer à la lettre les préceptes « du politiquement correct », souvent dénués de bon sens élémentaire, ne prêtent aucune attention à ce précédent et encore moins à celui de certains pays musulmans dont l’Arabie Saoudite, où les adeptes de n’importe quelle autre religion sont traités plus bas que terre.

Cependant, au train où vont les choses je ne serais pas étonné si un jour les musulmans deviennent une majorité religieuse en Grande-Bretagne. Or, je suis certain que le cas échéant les descendants des dénonciateurs actuels de David Cameron seront les premiers à affirmer que la Grande-Bretagne est un pays musulman, car ils n’auront pas d’autre solution.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала