Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Troupes de l'Otan en Europe de l'Est: Moscou adoptera une réponse adéquate (député)

S'abonner
La Russe mettra tout en œuvre pour opposer une réponse adéquate au projet de déploiement permanent des troupes de l'Otan en Europe de l'Est, y compris par le biais du déploiement de ses armements en Biélorussie, estime le vice-président du Comité de la Douma pour la Défense, Franz Klintsevitch (Russie unie).

La Russe mettra tout en œuvre pour opposer une réponse adéquate au projet de déploiement permanent des troupes de l'Otan en Europe de l'Est, y compris par le biais du déploiement de ses armements en Biélorussie, estime le vice-président du Comité de la Douma pour la Défense, Franz Klintsevitch (Russie unie). 

"Bien évidemment, nous expliquerons aux autorités de ces pays, y compris par les biais diplomatiques, que l'accueil d'installations de l'Otan sur leurs territoires place automatiquement ces pays sous le coup [d'une menace]. (…) Toute arme nucléaire moderne déployée sur le territoire letton signifie dans la pratique que la Lettonie n'existera plus (en cas d'une riposte russe, ndlr). Et il faut comprendre qu'il s'agit d'un problème sérieux pour ce pays et ses hommes politiques", a indiqué le député. 

Bien évidemment, la Russie peut interdire les autorités de ces pays de donner leur feu vert au déploiement des troupes de l'Otan, mais Moscou possède ses propres armes sophistiquées, selon lui. 

"Nous rapprocherons ces armes de la frontière russe, bien qu'aujourd'hui ceci n'ait aucune importance. Nous déploierons ces armements dans les territoires biélorusses", a souligné M.Klintsevitch. 

© SputnikOTAN: pays membres, forces armées, évolution
OTAN: pays membres, forces armées, évolution - Sputnik France
OTAN: pays membres, forces armées, évolution

D'après le député, ce que l'Otan est en train de faire est "un déclenchement d'une nouvelle guerre froide". "Ce n'est pas nous qui avons commencé. Sans doute, nous ferons tout pour que toute tentative de renforcer la présence de l'Otan près des frontières de Russie reçoive une riposte adéquate. (…) Nous disposons de dispositifs modernes et de capacités pour résoudre ce problème de manière adéquate", a conclu le député.

Se référant au commandant en chef des forces de l'Otan en Europe, le général Philip Breedlove, l'agence Reuters a reporté que sur fond de la montée des tensions en Ukraine, les pays membres de l'Alliance pourraient envisager une présence militaire permanente en Europe de l'Est. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала