Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: l'UE refuse de reconnaître les référendums

© Sputnik . Vitali Belousov / Aller dans la banque de photosRéférendum dans le Sud-Est de l'Ukraine
Référendum dans le Sud-Est de l'Ukraine - Sputnik France
S'abonner
L'Union européenne ne reconnaît pas et n'entend pas reconnaître à l'avenir les référendums sur l'indépendance des régions de l'Ukraine, lit-on dans les conclusions de la réunion du Conseil "Affaires étrangères" de l'UE qui s'est déroulée à Bruxelles.

L'Union européenne ne reconnaît pas et n'entend pas reconnaître à l'avenir les référendums sur l'indépendance des régions de l'Ukraine, lit-on dans les conclusions de la réunion du Conseil "Affaires étrangères" de l'UE qui s'est déroulée lundi à Bruxelles.

"L'UE ne reconnait pas les référendums d'hier et n'importe quels référendums futurs illégitimes et illégaux", stipule le document.
Les chefs de diplomatie européens ont exprimé leur profonde préoccupation par les tentatives incessantes des séparatistes prorusses de déstabiliser l'est et le sud de l'Ukraine.

89,7% des habitants de la région de Donetsk ont voté le 11 mai lors d'un référendum pour l'indépendance de la république autoproclamée de Donetsk. Le vote s'est déroulé sur fond d'une opération militaire d'envergure lancée par les autorités de Kiev contre les protestataires réclamant une fédéralisation de l'Ukraine.

Un autre référendum s'est tenu dimanche dernier dans la région de Lougansk. 96,2% des votants y ont soutenu l'"acte d'indépendance" de la République populaire de Lougansk.

Selon le Kremlin, "Moscou respecte le choix des habitants des régions de Donetsk et de Lougansk et espère que les résultats des référendums seraient mis en application par des méthodes civilisées, sans violences et par le biais d'un dialogue entre Kiev, Donetsk et Lougansk".

Depuis mars, les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui contestent les nouvelles autorités pro-européennes de Kiev.

L'armée ukrainienne mène depuis la mi-avril une vaste opération contre les partisans de la fédéralisation, impliquant des hélicoptères et des blindés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала