Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Russie-Ukraine: les Criméens ne sont pas une monnaie d'échange (Poutine)

© RIA Novosti . Mikhail Klimentiev / Aller dans la banque de photosPrésident russe Vladimir Poutine
Président russe Vladimir Poutine - Sputnik France
S'abonner
Le peuple criméen ne doit pas devenir une monnaie d'échange dans les différends bilatéraux entre l'Ukraine et la Russie, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine.

Le peuple criméen ne doit pas devenir une monnaie d'échange dans les différends bilatéraux entre l'Ukraine et la Russie, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine. 

"Je tiens à attirer votre attention sur un point important. Nous, les organes du pouvoir fédéraux, régionaux et locaux, nous sommes prêts à collaborer avec tous ceux qui veulent sincèrement (…) que les gens vivent mieux sur leur terre. Cependant, nous ne pouvons en aucun cas admettre que le peuple crimo-tatare devienne une monnaie d'échange dans n'importe quel différend, y compris interétatique par exemple entre la Russie et l'Ukraine", a déclaré le président russe lors d'une rencontre avec une délégation des Tatars de Crimée. 

Peuplées en majorité de russophones, la république autonome de Crimée et la ville de Sébastopol ont proclamé leur indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et leur réunification avec la Russie au terme d'un référendum tenu le 16 mars, lors duquel 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision. Le 18 mars dernier, la Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала