Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le futur avion russo-chinois détiendra 10% du marché mondial (OAK)

© RIA Novosti . Sergei Guneyev / Aller dans la banque de photosLe PDG du Consortium aéronautique unifié (OAK) Mikhaïl Pogossian
Le PDG du Consortium aéronautique unifié (OAK) Mikhaïl Pogossian - Sputnik France
S'abonner
Le futur avion russo-chinois à large fuselage devrait détenir 10% du marché mondial des long-courriers de ce type, a déclaré le PDG du Consortium aéronautique unifié (OAK) Mikhaïl Pogossian.

Le futur avion russo-chinois à large fuselage devrait détenir 10% du marché mondial des long-courriers de ce type, a déclaré mercredi le PDG du Consortium aéronautique unifié (OAK) Mikhaïl Pogossian.

"Nous avons signé mardi à Shanghai un mémorandum avec la Chine sur le développement conjoint d'un long-courrier à large fuselage. Nous évaluons le volume du marché mondial des avions de ce type à environ 8.000 appareils. Et nous espérons en produire 600 à 800 avec la Chine. Ce sont des prévisions à l'horizon 2032", a indiqué M.Pogossian.

"Nous savons déjà comment seront partagés les rôles, la responsabilité et quel sera le montant des investissements, mais il est prématuré de publier ces données. Je peux dire que le coût de ce projet sera comparable à celui des projets d'avions à large fuselage de Boeing et d'Airbus", a ajouté le responsable.

L'avion russo-chinois est surtout destiné aux marchés d''Asie du sud-est, de la Russie et des pays de la Communauté des Etats Indépendants (CEI).

Selon M.Pogossian, le futur appareil ne rivalisera pas directement avec l'Airbus A-350 et le Boeing-787, puisque il vise un segment plus étroit du marché.

Selon une source proche des discussions russo-chinoises, le coût du projet s'élèverait à 10 milliards de dollars.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала