Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moyen-courrier Q400: les négociations russo-canadiennes bientôt achevées

S'abonner
Le holding russe de hautes technologies Rostec compte achever les négociations avec le canadien Bombardier sur la production du moyen-courrier bi-turbopropulseur Q400 en Russie en 2014, a annoncé Sergueï Tchemezov, PDG de Rostec.

Le holding russe de hautes technologies Rostec compte achever les négociations avec le canadien Bombardier sur la production du moyen-courrier bi-turbopropulseur Q400 en Russie en 2014, a annoncé vendredi à Saint-Pétersbourg Sergueï Tchemezov, PDG de Rostec.

"Il ne reste que le problème du prix, nous nous sommes déjà mis d'accord sur le côté technique du projet. Mais cet avion est cher", a indiqué M.Tchemezov lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

"Les sanctions ne sont pas la cause des atermoiements. Bombardier est contre les sanctions. Ils se sont adressés au gouvernement canadien pour qu'il n'adopte pas de sanctions contre nous", a ajouté le responsable.

Le président de Bombardier, Pierre Beaudouin a antérieurement annoncé à l'agence Bloomberg que le projet d'assemblage de Q400 en Russie pourrait être reporté en raison des événements en Ukraine. Selon lui, le Canada envisageait d'imposer des sanctions à la Russie, tout comme les Etats-Unis.

Le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Mantourov a déclaré jeudi que Bombardier avait augmenté le prix des pièces détachées ce qui risquait de rendre le projet non rentable.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала