Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France cherche à attirer les touristes russes

La France cherche à attirer les touristes russes
S'abonner
Malgré certains classements selon lesquels la France ainsi que sa capitale sont en recul par rapport à d’autres destinations touristiques, l’Hexagone reste l’un des pays préférés des touristes russes.

Ils s’y rendent et en été, et en hivers et non seulement à Paris ! Derniers chiffres recueillis par l’Agence de Développement touristique de la France Atout France montre que le nombre de Russes souhaitant passer leur congé en France augmente progressivement d’une année à l’autre.

Au mépris de la crise économique, des tensions géopolitiques que l’UE et la Russie traversent actuellement, les touristes russes restent fidèles à la France. A travers l’histoire tantôt commune, tantôt les opposant les uns aux autres, les deux pays ont su garder une attirance mutuelle. Les Russes sont toujours attirés par le charme, la diversité culturelle et culinaire français. Pour les aider à retrouver leur pays de prédilection la grande tournée Workshop France est organisée. Les représentants des régions françaises sont particulièrement nombreux à venir en Russie cette année. Plus de 40 exposants français représentant différentes régions de la France ont visité Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg et Moscou pour séduire les Russes. Ecoutons la directrice d’Atout France Inessa Korotkova :

Inessa Korotkova: « C’est le workshop France printemps parce qu’on organise ce genre de tournées deux fois par an au mois de mai et au moi d’octobre avec des thématiques différentes. Cette fois-ci, nous avons vraiment beaucoup de participants – 40 partenaires français. Je dirais qu’effectivement la France est très bien représentée parce que les touristes russes s’intéressent beaucoup à la France et à ses régions. Ils vont, bien sûr, à Paris, mais pas seulement. Nous accueillons de plus en plus d’offices de tourisme, de plus en plus de représentants de régions. La dynamique donc est positive. Bien que la conjoncture économique peut-être ne soit pas très favorable, il y a beaucoup de potentiel. On a constaté une belle progression l’année dernière, c’est plus de 8 pour cent de touristes russes.

La France reste toujours la première destination touristique et c’est vrai que la France fait énormément de choses pour cela. Nous sommes conscients qu’il y a d’autres destinations, il y a vraiment une très large offre touristique. Mais la France arrive à garder son statut du pays préféré des touristes. Et les Russes sont toujours fidèles à la France. Il y a certaines destinations en France comme la Côte d’Azur, Biarritz auxquels la clientèle est fidèle déjà depuis des siècles. Et puis il y a de nouvelles régions qui attirent de plus en plus, comme Champagne-Ardenne qui a une offre culturelle, gastronomique très importante. Il y a tous les atouts pour séduire cette clientèle qui est avide, qui est toujours à la recherche de nouvelles destinations, de nouvelles sensations. »

LVdlR: Chaque année la région Rhône-Alpes organise en Russie le festival gastronomique qui a été déjà très apprécié par les gourmands russes. Les Russes, à leur tour, deviennent de plus en plus nombreux dans la région alpine de la France et non seulement en hiver. Zamira Ismatova, représentante Rhône-Alpes Tourisme, nous a parlé des dernières tendances touristiques dans la région, de la spécificité de la clientèle russe et de son envie de découvrir plus malgré la situation géopolitique actuelle compliquée.

Zamira Ismatova: « Pour les Russes, quand on dit Rhône-Alpes, ils entendent les Alpes mais ils connaissent pas trop la vallée du Rhône. Mais maintenant, ça fait déjà deux ou trois ans, que les touristes découvrent Lyon, Annecy… On entend parler le russe dans les stations Evian, Annecy. Il y a de plus en plus de Russes en été, ils recherchent les plages, les lacs, la mer… Dans notre région on a la chance d’avoir les lacs comme le lac Léman, le lac du Bourget, le plus grand lac de la France et le lac d’Annecy, le lac le plus pur d’Europe.

L’année dernière les Russes étaient à la 7ème place parmi les touristes étrangers qu’on accueille dans la région. On a vu l’augmentation de la fréquentation de la clientèle russe. Même pendant la période de la crise de l’année 2009, 2010… au niveau de l’accueil des touristes russes en France, il y avait moins 23 pour cent mais sur notre région il n’y avait que moins 11 pour cent. L’année passée, on était en progression. Parmi les marchés lointains, les Russes étaient les premiers. La clientèle russe reste fidèle pour les montagnes en hiver, c’est surtout les skieurs. Les Russes s’intéressent beaucoup à la culture, à la gastronomie. La clientèle russe est cultivée. Ils aiment à chaque fois visiter les musées, l’opéra, les théâtres. Et il y a quand même beaucoup de liaisons entre nos deux cultures, russe et française. Historiquement c’est aussi très intéressant. Les Français, eux aussi, ils arrivent en Russie pour découvrir les différentes régions, ils prennent le transsibérien et passent 7 jours dans le train pour voir le lac Baïkal, par exemple. C’est inimaginable. C’est pareil pour les Russes. C’est vraiment un rêve d’aller découvrir la France.

Aujourd’hui malgré la crise politique, les Russes sont toujours très intéressés. Au niveau des visas, il n’y a pas de problème. L’ambassadeur a dit dans une interview il n y a pas longtemps que ça ne change pas au niveau des visas pour les touristes. Il y a une vingtaine de personnes qui sont concernées par des sanctions européennes. Pour le reste, cela ne concerne pas les touristes ordinaires. Mais il y avait un moment quand le rouble était plus faible par rapport à l’euro. C’était au mois de février-mars. Même les tour-opérateurs ont senti cela parce qu’il y avait des annulations. Les gens commençaient à se demander s’ils allaient partir en Europe ou pas parce que ça coûtait plus cher qu’auparavant. Psychologiquement c’était difficile. Même les tour-opérateurs ont commencé à s’inquiéter.»

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала