Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Otan surprise par les exercices russes en mer Baltique

© RIA Novosti . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosNezavissimaïa gazeta
Nezavissimaïa gazeta - Sputnik France
S'abonner
Les exercices russes dans la région de Kaliningrad et en mer Baltique ont été une surprise pour l'Otan, a annoncé hier Robert Pschel, directeur du bureau d'information moscovite de l'Otan, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Les exercices russes dans la région de Kaliningrad et en mer Baltique ont été une surprise pour l'Otan, a annoncé hier Robert Pschel, directeur du bureau d'information moscovite de l'Otan, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

"Nous avons appris le déroulement de ces manœuvres dans la presse. Les exercices russes ne sont pas toujours transparents. Nous avons beaucoup de questions à ce sujet", a-t-il souligné.

Ces manœuvres ont démarré hier sous le commandement du général Anatoli Sidorov, chef du district militaire Ouest. Elles se déroulent avec la participation des navires et de l'infanterie de marine de la flotte de la Baltique, d'unités de troupes aéroportées, de l'armée de l'air et des forces de défense aérospatiale.

Le scénario tactique utilisé pour les exercices n'est pas connu mais on peut supposer qu'ils sont une réponse aux exercices internationaux Saber Strike 2014 et Baltops 2014.

Le nombre de militaires russes participant aux manœuvres dans la région de Kaliningrad et en mer Baltique n'est pas révélé. Dans le cadre de ces exercices, les navires de la flotte de la Baltique assureront la sécurité de la frontière russe, protégeront les communications maritimes, poursuivront et élimineront des sous-marins et des navires d'un ennemi supposé. Les unités de la défense antiaérienne de la flotte de la Baltique et des forces de défense aérospatiale assureront la sécurité aérienne dans les zones où se déroulent les manœuvres, ainsi que celle des bases de stationnement.

Ces exercices permettront de travailler le transport aérien et la projection opérationnelle des troupes aéroportées de Pskov sur les polygones de la région de Kaliningrad, pour effectuer un débarquement. Les parachutistes travailleront des scénarios en coopération avec l'infanterie de marine de la Baltique pour empêcher le débarquement sur le littoral d'un ennemi supposé, ainsi que pour bloquer et éliminer des groupuscules clandestins armés.

Les troupes aéroportées et les fantassins de marine seront appuyés par les chasseurs-bombardiers Su-34 et les hélicoptères Mi-24, projetés dans la région de Kaliningrad depuis les régions centrales de Russie. Les bombardiers stratégiques Tu-22M3 effectueront des vols d'entraînement au-dessus de la mer Baltique.

© RIA NovostiHélicoptère Mi-24
Hélicoptère Mi-24 - Sputnik France
Hélicoptère Mi-24

Bien que les observateurs militaires russes n'aient pas été invités à Saber Strike 2014 et que les navires de la flotte de la Baltique ne soient pas admis à participer à Baltops, la Russie parvient tout de même à percer une brèche dans les sanctions américaines. Des médecins militaires de
13 pays assisteront aux exercices Roubej 2014 (Frontière), qui ont commencé hier à l'Académie militaire de médecine Kirov à Krasnoe Selo, près de Saint-Pétersbourg. Une soixantaine de médecins venant de 13 pays, dont la Chine, le Japon, la Thaïlande et Brunei, assisteront à ces exercices.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала