Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Irak: Washington refuse son soutien à al-Maliki (WSJ)

© RIA Novosti . Sergei Guneyev / Aller dans la banque de photosNouri al-Maliki
Nouri al-Maliki - Sputnik France
S'abonner
Plusieurs hommes politiques américains, dont des sénateurs, estiment que le premier ministre irakien Nouri al-Maliki doit quitter son poste, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

Plusieurs hommes politiques américains, dont des sénateurs, estiment que le premier ministre irakien Nouri al-Maliki doit quitter son poste, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

A l'heure actuelle, M.al-Maliki cherche à former un nouveau gouvernement sur fond de vaste offensive des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). Or, selon une source au sein de l'administration présidentielle US, la Maison Blanche ne souhaite pas voir l'actuel premier ministre dans le nouveau gouvernement irakien.

Comme l'indique le journal, un nombre croissant de législateurs américains et de leurs alliés arabes, notamment de l'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, font pression sur la Maison Blanche afin qu'il retire son soutien à Nouri al-Maliki.

Une telle attitude est due à l'incapacité du premier ministre à obtenir l'unification des communautés chiites et sunnites dans le cadre de l'Etat irakien. La mise en place d'un nouveau gouvernement reflétant les intérêts des sunnites et des Kurdes résidant en Irak devrait permettre de renforcer l'unité du pays et de réduire la désunion religieuse.

Appuyé par les sunnites irakiens et par d'anciens militaires de l'armée de Saddam Hussein, le groupe djihadiste Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) s'est emparé en une semaine d'une région irakienne englobant la province de Ninive, dont Mossoul, deuxième ville du pays, ainsi que d'une partie de la province de Salah ad-Din. Les islamistes menacent d'attaquer Bagdad, ce qui pousse les étrangers à quitter massivement la capitale irakienne.

Dans les régions occupées, les djihadistes procèdent à des exécutions sommaires, contraignant des milliers d'habitants à fuir leurs foyers.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала