Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gaz russe: l'Europe ne doit pas chercher à "se protéger" contre Moscou (Total)

S'abonner
L'Europe devait avant tout trouver des alternatives au transport par l'Ukraine et non chercher à "se protéger" contre Moscou, a déclaré le président du Total, Christophe de Margerie, dans un entretien à Reuters.

L'Europe devait avant tout trouver des alternatives au transport par l'Ukraine et non chercher à "se protéger" contre Moscou,  a déclaré le président du Total, Christophe de Margerie, dans un entretien à Reuters.

"Peut-on se passer du gaz russe en Europe? La réponse est non. Et est-ce qu'on a des raisons de s'en passer? A mon avis, et je ne défends pas les intérêts de Total en Russie, c'est non", a dit le PDG du groupe français.

Les dirigeants des plus grandes compagnies pétrogazières, dont BP et Royal Dutch Shell, sont également en faveur d'un partenariat à long terme avec la Russie en dépit des sanctions occidentales. Christophe de Margerie a expliqué son soutien de la Russie dans le contexte de la crise en Ukraine par les craintes d'une nouvelle perturbation des fournitures de gaz en Europe l'hiver prochain.

" On a un problème cet hiver si on a une coupure et qu'il fait froid, c'est clair. Derrière, beaucoup de solutions sont en train de se monter pour éviter le problème de l'Ukraine, y compris par la Russie", a déclaré Christophe de Margerie en citant l'exemple du gazoduc Nord Stream, construit en 2011 pour contourner l'Ukraine sous la mer Baltique. "Le Nord Stream a été créé pour éviter le transit de gaz russe via l'Ukraine et non pas pour en empêcher les livraisons", a-t-il souligné.

Commentant la proposition de la Commission européenne selon laquelle l'UE devrait être un partenaire unique pour la Russie afin d'éviter l'application de tarifs différenciés pour chaque pays, Christophe de Margerie remarque: "Faut-il un organisme d'achat central? Je ne pense pas. Les tarifs du gaz russe correspondent à ceux du marché international. Ils ont même réduit les tarifs pour conserver leurs clients".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала