Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Crash/Ukraine: trouver une solution diplomatique aux différends (Tokyo)

S'abonner
Toutes les questions relatives au crash du Boeing malaisien en Ukraine doivent être réglées "par la voie diplomatique et dans le cadre du droit international", estime le premier ministre japonais Shinzo Abe cité par l'agence Kyodo.

Toutes les questions relatives au crash du Boeing malaisien en Ukraine doivent être réglées "par la voie diplomatique et dans le cadre du droit international", estime le premier ministre japonais Shinzo Abe cité par l'agence Kyodo.

"Toutes les questions doivent être réglées par la voie diplomatique et dans le cadre du droit international", a affirmé le premier ministre lors d'une visite dans la préfecture de Yamaguchi.

Interrogé par les journalistes sur l'état actuel des relations nippo-russes, M. Abe a déclaré: "Nous poursuivrons nos discussions étroites avec la Russie en vue de conclure au plus vite le traité de paix". Ce traité n'a jamais été conclu entre Tokyo et Moscou au terme de la Seconde guerre mondiale, ce qui empêche les deux pays de normaliser leurs relations bilatérales.

Crash d'un Boeing 777 en Ukraine: sur les lieux de la tragédie >>>

Le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga a indiqué vendredi que toutes les parties intéressées devaient avoir libre accès au lieu de l'accident du Boeing malaisien. Il a également souligné que l'enquête devait être effectuée par la communauté internationale et que le Japon était prêt à y apporter sa contribution.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала