Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Lavrov et Kerry conviennent de faire pression sur les belligérants

© Sputnik . Eduard Pesov / Aller dans la banque de photosChefs de diplomatie russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry (Archive)
Chefs de diplomatie russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry (Archive) - Sputnik France
S'abonner
Lors de leur conversation téléphonique tenue samedi, les chefs de diplomatie russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry se sont mis d'accord sur la nécessité de procéder à une enquête impartiale et transparente sur l'accident du Boeing malaisien en Ukraine et ont décidé d'utiliser l'influence de la Russie et des Etats-Unis pour parvenir à un règlement durable du conflit.

Lors de leur conversation téléphonique tenue samedi, les chefs de diplomatie russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry se sont mis d'accord sur la nécessité de procéder à une enquête impartiale et transparente sur l'accident du Boeing malaisien en Ukraine et ont décidé d'utiliser l'influence de la Russie et des Etats-Unis pour parvenir à un règlement durable du conflit.

"Après avoir échangé leurs points de vue et arguments lors d'une discussion franche et sans détour, les ministres sont tombés d'accord sur l'essentiel: la nécessité d'assurer une enquête internationale totalement impartiale, indépendante et ouverte sur la catastrophe de l'avion de ligne malaisien survenue le 17 juillet sur le territoire de l'Ukraine", lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site de la diplomatie russe.

Sergueï Lavrov a souligné la nécessité d'associer à l'enquête le Comité intergouvernemental d'aviation (MAK) dont l'Ukraine est membre.

Les interlocuteurs se sont mis d'accord que toutes les preuves, dont les "boîtes noires" devaient être soumises à un examen minutieux dans le cadre de l'enquête internationale et que les conditions nécessaires devaient être réunies pour laisser aux experts internationaux l'accès libre au lieu de l'accident, souligne la diplomatie russe.

"Sergueï Lavrov et John Kerry ont convenu d'utiliser l'influence de la Russie et des Etats-Unis sur les parties impliquées dans le conflit ukrainien afin de les pousser à avancer dans le sens indiqué. Les interlocuteurs ont souligné que le conflit en Ukraine n'avait pas de solution militaire et qu'il ne pouvait être réglé que par des moyens exclusivement pacifiques, via la mise en place d'un consensus national", a conclu le ministère russe des Affaires étrangères.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала