Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sanctions antirusses: 15 personnes et 18 sociétés rajoutées à la liste de l'UE

S'abonner
L'Union européenne a élargi jeudi la liste des personnes physiques et morales russes visées par les sanctions en y ajoutant 15 Russes et Ukrainiens et 18 sociétés accusées de soutenir les insurgés dans l'est de l'Ukraine, rapporte jeudi l'agence AFP, citant une source européenne.

L'Union européenne a élargi jeudi la liste des personnes physiques et morales russes visées par les sanctions en y ajoutant 15 Russes et Ukrainiens et 18 sociétés accusées de soutenir les insurgés dans l'est de l'Ukraine, rapporte jeudi l'agence AFP, citant une source européenne.

Selon la source, il s'agit de neuf entreprises et neuf institutions dont les noms ne sont pas révélés.

Le Comité des représentants permanents des pays de l'UE (Coreper) a examiné jeudi les sanctions supplémentaires qui devaient être imposées contre la Russie. Il s'agit notamment de sanctions en matière d'économie et de défense. Les ambassadeurs des 28 pays de l'UE ont également décidé d'allonger la liste des personnes physiques et morales visées par le gel de leurs avoirs et d'élargir encore une fois les critères retenus pour compléter cette liste.

Le premier ministre russe Dmitri Medvedev avait auparavant déclaré que les sanctions contre la Russie servaient en réalité à déguiser les mesures protectionnistes mises en œuvre au profit de certaines sociétés. L'ambassadeur de Russie auprès de l'Union européenne, Vladimir Tchijov estime pour sa part que l'UE "n'a pour le moment pas réussi à abandonner la voie des sanctions, même s'il est évident que cette voie ne mène nulle part".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала