Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël informe les USA de ses plans d'asphyxie de l'économie à Gaza (Wikileaks)

S'abonner
L'ambassade américaine à Tel-Aviv n'ignorait pas qu'Israël a délibérément maintenu "au bord du gouffre" l'économie dans la bande de Gaza, territoire palestinien contrôlé par le Hamas qui refuse de reconnaître l'Etat hébreu, ressort-il des notes diplomatiques publiées par Wikileaks.

L'ambassade américaine à Tel-Aviv n'ignorait pas qu'Israël a délibérément maintenu "au bord du gouffre" l'économie dans la bande de Gaza, territoire palestinien contrôlé par le Hamas qui refuse de reconnaître l'Etat hébreu, ressort-il des notes diplomatiques publiées lundi par Wikileaks.

"Dans le cadre de leur embargo global sur Gaza, des responsables israéliens ont confirmé (...) à de multiples occasions leur intention de maintenir l'économie gazaouie au bord du gouffre, sans aller jusqu'à l'y précipiter", stipule une dépêche secrète de l'ambassade en date du 3 novembre 2008, envoyée au Trésor et au département d'Etat.

Selon ce document, les autorités israéliennes "ont l'intention de laisser l'économie gazaouie fonctionner à petit feu, le plus petit possible, tout en évitant une crise humanitaire".

Pour y parvenir, le gouvernement pratiquait une politique monétaire extrêmement dure à l'égard de l'enclave palestinienne. Imposé en juin 2006 à la suite de l'enlèvement d'un soldat israélien, le blocus de la bande de Gaza avait été renforcé après la prise de contrôle de ce territoire en juin 2007 par les islamistes du Hamas.

© RIA NovostiProche-Orient: histoire d'un conflit
Proche-Orient: histoire d'un conflit - Sputnik France
Proche-Orient: histoire d'un conflit

Ces nouvelles fuites diplomatiques sur le site de Wikileaks surviennent sur fond de nouvelle confrontation entre Israël et le Hamas. L'Etat hébreu mène depuis le 8 juillet dernier une opération militaire Bordure protectrice à Gaza lancée en représailles à des tirs de roquettes palestiniens. Le Hamas a rejeté le plan de règlement pacifique proposé par l'Egypte, en insistant sur la levée inconditionnelle du blocus de l'enclave palestinienne.

Selon les dernières informations, 1.626 Palestiniens, en grande majorité des civils, ont trouvé la mort en 25 jours des hostilités et 8.830 autres ont été blessés.

Côté israélien, 66 personnes, dont 63 soldats et officiers de Tsahal, ont trouvé la mort depuis le début de l'opération.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала