Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

ABM américain : la Chine va relever le défi

S'abonner
La Chine prépare une riposte sérieuse au projet des Etats-Unis de créer un système stratégique de défense antimissile pour l’Asie, a déclaré Vladimir Evséev, chef du Centre russe d’études politiques et sociales en commentant le développement par la Chine du missile balistique intercontinental de troisième génération DF-41.

L’expert pronostique aussi l’étude par la Chine de la technologie des missiles balistiques embarqués à bord de sous-marins comme réaction à l’activité sans précédent de la République de Corée dans ce domaine.

« La Chine est en train de créer des missiles à têtes multiples, mais aussi des moyens capables de franchir le système de défense antimissile, analogues aux systèmes russes. Cela aura un effet sérieux. Si la Chine parvient à réaliser ce dont dispose la Russie, il sera extrêmement difficile d’intercepter sa fusée-porteuse dans l’espace atmosphérique et extra-atmosphérique jusqu’à une altitude de 60 km. Après il reste très peu de temps de vol. De ce point de vue, la Chine est en mesure d’augmenter l’efficacité de franchissement du système de défense antimissile des Etats-Unis. Cela constitue une riposte aux projets américains de mise en place d’un système stratégique de défense antimissile, dont les composantes sont déployées en Alaska et en Californie, et qui engage aussi le Japon et la Corée du Sud. »

Aujourd’hui l’Asie est entraînée dans une nouvelle spirale de la course aux missiles. Or l’initiative n’appartient pas à la Chine, mais à la Corée du Sud, estime Vladimir Evséev. L’expert a rappelé que la république de Corée se dote de son propre système de défense antimissile et est capable de fabriquer des missiles d’une portée de 800 km pouvant porter des ogives nucléaires. De plus, la Corée du Sud n’est nullement limitée en matière de création des missiles de croisière à bord d’avions et de drones lourds :

« A présent la percée la plus significative dans la sphère de la technologie des missiles est réalisée précisément par la République de Corée. La Chine va réagir de quelque façon. Quant à la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine, elle revêt un caractère plus équilibré et n’est pas marquée par des percées aussi manifestes. Pour la Chine, maîtriser la technologie des missiles embarqués par les sous-marins a une importance de principe. La Chine connaît des problèmes avec les missiles, mais aussi le fonctionnement des sous-marins nucléaires, notamment, la navigation. Un progrès dans ce domaine augmentera les capacités de la Chine et lui permettra de riposter réellement. »

Chaque nouvelle démarche dans le domaine des missiles concernant les Etats-Unis et la Chine suscite une réaction de part et d’autre. De surcroît, toujours plus de pays d’Asie se trouvent entraînés dans cette course aux missiles. A part les deux Etats coréens, l’Inde et le Pakistan ne cessent de perfectionner les caractéristiques de leurs missiles balistiques. L’Asie est devenue le leader mondial incontesté dans ce domaine, ce qui accroît les risques d’utilisation des missiles. T


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала