Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: qualifier le conflit de guerre civile (Croix-Rouge russe)

© RIA Novosti . Andrey Telichev / Aller dans la banque de photosUkraine: qualifier le conflit de guerre civile (Croix-Rouge russe)
Ukraine: qualifier le conflit de guerre civile (Croix-Rouge russe) - Sputnik France
S'abonner
Les événements en cours dans le sud-est de l'Ukraine doivent être qualifiés de guerre civile, ce qui permettra de fournir l'aide nécessaire à la population locale, a déclaré le responsable de la branche moscovite de la Croix-Rouge russe Igor Trounov dans une interview accordée à la chaîne RT.

Les événements en cours dans le sud-est de l'Ukraine doivent être qualifiés de guerre civile, ce qui permettra de fournir l'aide nécessaire à la population locale, a déclaré le responsable de la branche moscovite de la Croix-Rouge russe Igor Trounov dans une interview accordée à la chaîne RT.

"Tout en ayant conscience que le Comité international de la Croix-Rouge fait l'objet d'une pression politique, nous avons mené notre propre expertise et tiré notre propre conclusion d'experts, qui doit être prise en compte quand se produit une catastrophe humanitaire. Selon la loi ukrainienne, ce qui a lieu est un acte de procédure, et une seule partie est coupable: il y a les forces de l'ordre, qui accomplissent leur devoir, et les criminels contre lesquels ils se battent. La situation est toute autre. Evidemment, quand on aura reconnu qu'une catastrophe humanitaire est en cours dans cette région, l'attitude de la communauté juridique internationale sera toute autre", a-t-il indiqué.

"Quand nous évoquons la nécessité d'un corridor humanitaire, la nécessité d'une interaction humanitaire entre les bureaux de la Croix-Rouge de Lougansk, Donetsk et Moscou, nous devons avant tout affirmer qu'une guerre civile est en cours en Ukraine. Cela permet de mettre en place les actions prévues par les normes du droit international – corridor humanitaire, livraison de médicaments, évacuation des enfants", a-t-il indiqué.  

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une "opération antiterroriste" d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine.

Les hostilités ont déjà fait plus d'un millier de morts et plus de 3.400 blessés parmi les civils entre mi-avril et le 26 juillet de l’année en cours, a annoncé la mission du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme et de l'Organisation mondiale de la santé.

Moscou qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

De leur côté, les autorités locales de Lougansk estiment que 1.500 personnes ont trouvé la mort dans la région depuis le début de l'opération.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала