Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sommet de la Caspienne: le président iranien se rendra en Russie

S'abonner
Le président iranien Hassan Rohani se rendra en Russie pour une visite officielle le 29 septembre à l'occasion du 4e sommet de la Caspienne programmé à Astrakhan, rapporte la chaîne de télévision Press TV.

Le président iranien Hassan Rohani se rendra en Russie pour une visite officielle le 29 septembre à l'occasion du 4e sommet de la Caspienne programmé à Astrakhan, rapporte la chaîne de télévision Press TV.

"Le président iranien envisage de se rendre en Russie le 29 septembre", a indiqué la chaîne.

La Russie accueillera pour la première fois un sommet des cinq pays riverains de la mer Caspienne en septembre prochain. Les dirigeants azerbaïdjanais, iranien, kazakh, russe et turkmène se retrouveront à Astrakhan, dans le sud de la Russie, pour se pencher sur le statut juridique de la Caspienne et discuter de la coopération entre les pays riverains.

La zone économique spéciale de production industrielle que la Russie entend créer dans sa région d'Astrakhan sera un domaine important de la coopération des pays de la Caspienne.

Les négociations sur le statut de la mer Caspienne riche en hydrocarbures ont commencé en 1992 suite à l'effondrement de l'URSS. Les pays riverains se divisent notamment entre les thèses d'une Caspienne au statut de mer ou de lac. Une réponse à cette question modifierait les critères du partage des réserves. Si la Caspienne, qui n'a pas de liaison directe avec l'océan universel, garde le statut de lac, ses ressources appartiendront à tous et seront exploitées en commun. Si la Caspienne obtient le statut de mer, elle sera régie par le droit maritime international. 

La Russie prône la séparation des réserves et du plateau en maintenant l'exploitation commune des eaux caspiennes, alors que l'Iran souhaite partager le plateau et les eaux en parts égales.

Des accords séparés sur la règlementation des frontières ont été signés entre le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan et la Russie. Cependant, des différends demeurent entre les Etats caspiens en raison des divergences sur les questions de délimitation des eaux, des ressources et du plateau. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала