Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie-Irak: au moins 50 jeunes Italiens du côté des djihadistes (médias)

S'abonner
Au moins 50 Italiens de 18 à 25 ans combattent à présent en Syrie et en Irak du côté des djihadistes de l'Etat islamique (EI), rapporte Rai News, en référence aux services de renseignement d'Italie.

Au moins 50 Italiens de 18 à 25 ans combattent à présent en Syrie et en Irak du côté des djihadistes de l'Etat islamique (EI), rapporte lundi Rai News, en référence aux services de renseignement d'Italie.

Tous ces Italiens impliqués dans la "guerre sacrée" dans ces deux pays du Proche-Orient ont été recrutés dans la "légion étrangère du djihad" par internet. Quoi qu'il en soit, seulement 20% d'entre eux sont des enfants d'immigrés, selon les services secrets.

Par ailleurs, il y a, au sein de la "légion étrangère", deux centaines de jeunes résidant sur le territoire italien et jouant un rôle de liaison entre l'Europe et les zones du conflit. Les services secrets les qualifient de "très dangereux", beaucoup d'entre eux ayant suivi un stage d'entraînement sur des bases de terroristes en Afghanistan.

Début juin, suite à l'activation du mouvement Etat islamique – ex-Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) - la menace à la sécurité s'est accrue en Irak. Les combattants de l'Etat islamique qui combattaient jusqu'à présent en Syrie ont lancé une offensive contre les régions nord et ouest de l'Irak. Ils ont été rejoints par les sunnites, des militaires de l'armée de Saddam Hussein et des groupes terroristes mineurs. Fin juin, l'Etat islamique a annoncé la création d'un "califat" islamique sur les territoires contrôlés en Irak et en Syrie.

Les djihadistes de l'EI ont exécuté des milliers d'"infidèles" – chiites, chrétiens, yézidis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала