Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou accuse Kiev de mentir sur une coupure éventuelle du transit de gaz

© Sputnik . Alexander Maximenko / Aller dans la banque de photosMoscou accuse Kiev de mentir sur une coupure éventuelle du transit de gaz
Moscou accuse Kiev de mentir sur une coupure éventuelle du transit de gaz - Sputnik France
S'abonner
Le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, a qualifié de "désinformation" la déclaration du premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk selon laquelle la Russie s'apprête à couper le transit de gaz vers l'Europe via l'Ukraine.

Le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, a qualifié de "désinformation" la déclaration du premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk selon laquelle la Russie s'apprête à couper le transit de gaz vers l'Europe via l'Ukraine.

Lors de la réunion du gouvernement ukrainien qui a eu lieu mercredi, M. Iatseniouk a déclaré avoir appris que la Russie envisageait d'interrompre cet hiver toutes les livraisons de gaz à l'UE via le territoire ukrainien.

"On ne manque pas d'être perplexe face à certaines allégations de responsables politiques ukrainiens selon lesquelles la Russie envisage de couper le gaz à l'UE. Nous les considérons comme une tentative - totalement dépourvue de fondement - d'induire en erreur ou de désinformer les consommateurs européens de gaz russe", a indiqué M. Novak aux journalistes.

Il a fait savoir que la Russie ferait tout son possible pour honorer ses contrats avec les pays européens indépendamment de la situation en Ukraine.

"Je tiens à souligner que la position de la Russie sur cette question n'a pas changé: nous ferons un maximum d'efforts pour remplir nos engagements contractuels vis-à-vis des importateurs européens, et ce indépendamment de la conjoncture politique dans tel ou tel pays transitaire", a souligné le ministre russe.

"Nous sommes pleinement ouverts à un dialogue constructif avec tous les partenaires intéressés, y compris avec les responsables officiels ukrainiens", a ajouté M. Novak après avoir rappelé que la Russie, l'Ukraine et l'Union européenne avaient convenu mardi à Minsk de poursuivre les consultations tripartites sur les questions gazières.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала