Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Qu'est ce que les députés attendent du nouveau gouvernement ?

Qu'est ce que les députés attendent du nouveau gouvernement ?
S'abonner
Manuel Valls a annoncé la composition de son nouveau gouvernement, sans surprises dans la nouvelle liste des ministres les noms d’Arnaud Montebourg, de Benoit Hamon et d’Aurélie Filippetti ne figurent pas.

Emmanuel Macron devient ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Najat Vallaud-Belkacem, jusqu'ici ministre des Droits des femmes de la Ville, de la Jeunesse, et des Sports, devient ministre de l'Éducation nationale, Fleur Pellerin, secrétaire d'État au Commerce extérieur, devient ministre de la Culture. Le gouvernement devrait maintenant être plus aligné derrière le premier ministre et le président, mais la politique menée risque de ne pas changer ce qui ne va pas être du gout de tout le monde. Chantal Guittet membre du parti socialiste et députée du Finistère attend plus d’écoute du nouveau gouvernement, ce n’est qu’à cette condition qu’elle lui donnera sa confiance :

LVdlR : Avec la démission du gouvernement et le remaniement, est-ce que vous êtes d’accord avec les mots assez forts d’Arnaud Montebourg ?

Chantal Guittet : Non je ne suis pas d’accord, car si il le pensait vraiment, je ne sais pas ce qu’il faisait au gouvernement. Je trouve que s’il n’était pas d’accord avec la politique menée, ce n’était pas nouveau que Valls prenait cette politique là, il ne fallait pas qu’il accepte le ministère de l’économie. Par contre là où je le rejoins, c’est qu’une politique telle qu’on la pratique d’austérité elle attaque fortement le pouvoir d’achat des plus démunis. Ce n’est pas forcément une politique qui est très juste, même si l’on a fait des efforts pour les plus faibles. Ce que l’on a souhaité c’est qu’il y ait une remise à plat de la fiscalité pour qu’il y ait une fiscalité plus progressive et plus juste et apparemment c’est abandonné.

LVdlR : Est-ce que vous pensez que toutes ces questions sur lesquelles vous n’êtes pas d’accord, pensez vous que le remaniement qui se fait pourra répondre à ces problèmes ?

Chantal Guittet : Avec Valls comme premier ministre ça m’étonnerait ou alors il faudrait changer de premier ministre. Ce qui va avoir lieu c’est qu’il va avoir un gouvernement avec des ministres, qui sont plus dans sa ligne, ce qui est peut être mieux pour qu’il n’y ait pas de couac au gouvernement et pour qu’ils puissent avancer.

LVdlR : Alors il y aura toujours un mouvement de protestation parce que la politique restera la même.

Chantal Guittet : Soit il est plus à l’écoute, parce qu’il y a quand même des choses que l’on a déjà obtenues. Le fait qu’ils ne pénalisent pas les petites retraites, le fait que toutes les prestations sociales n’ont pas été bloquées, notamment l’allocation logement n’a pas été bloquée. Il a une capacité d’écoute, Manuel Valls.

LVdlR : Vu qu’il a une capacité d’écoute, qu’est ce que vous attendez d’un gouvernement à ce moment là du quinquennat de François Hollande ?

Chantal Guittet : Moi j’attends qu’ils tiennent plus compte de ce que l’on a dit. Je pense que les entreprises qui ont besoin d’être aidées sont les TPE et les PME et pas les grosses entreprises. Par exemple un CICE qui est donné à des grosses entreprises ça coute plusieurs milliards, ces milliards que l’on donne à des entreprises qui n’en ont pas besoin et qui n’embaucheront pas plus pour cela, c’est mieux de les mettre pour aider les artisans et les petites PME et pour redonner du pouvoir d’achat aux gens qui sont en grosse difficulté. Il y a plus de 9 millions de gens qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Je préfère que l’on mette cet argent chez ces gens là plutôt que dans les entreprises où l’on n’a aucune garantie qu’il y aura un retour sur l’emploi. Ne pas desserrer la visse du pouvoir d’achat je pense que ça a plus un effet récessif que de retour à la croissance.

LVdlR : Si la politique ne change pas, est-ce que vous allez voter la confiance au nouveau gouvernement ?

Chantal Guittet : Ça dépend de son discours, si il dit – on change rien - je me poserais réellement la question. Mais Manuel Valls et François Hollande ce sont des gens qui réfléchissent et qui tiennent compte de la situation de la France.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала