Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine/désescalade: Loukachenko insiste sur les possibilités de l'UE

© RIA Novosti . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosAlexandre Loukachenko
Alexandre Loukachenko - Sputnik France
S'abonner
Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a estimé que l'Union européenne disposait des possibilités pour contribuer au règlement du conflit en Ukraine, rapporte le service de presse du chef de l'Etat.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a estimé lundi que l'Union européenne disposait des possibilités pour contribuer au règlement du conflit en Ukraine, rapporte le service de presse du chef de l'Etat.

"Alexandre Loukachenko a évoqué le rôle de l'UE dans les efforts visant à empêcher l'escalade du conflit en Ukraine", lit-on dans le communiqué, publié à l'issue d'un entretien téléphonique entre le président de Biélorussie et son homologue serbe Tomislav Nikolić.

Lors de cette conversation, M.Loukachenko a rappelé que Minsk, capitale biélorusse, accueillait lundi un nouveau round de négociations du groupe de contact Ukraine-Russie- OSCE sur le règlement de la crise en Ukraine.

M.Nikolić a insisté pour sa part sur l'importance de l'intensification de la coopération entre son pays et la Biélorussie, la Serbie se préparant à assumer la présidence tournante de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en 2015.

Le groupe de contact, qui associe les représentants de l'Ukraine, de la Russie, de l'OSCE, ainsi que du sud-est de l'Ukraine, s'est réunie à Minsk pour la première fois depuis un mois.

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération "antiterroriste" d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février. Les régions de Lougansk et de Donetsk ont proclamé leur indépendance par rapport à Kiev suite aux référendums tenus en mai dernier. Selon l'Onu, plus de 2.000 civils ont été tués et près de 5.000 autres blessés dans cette région depuis mi-avril. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала