Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kiev et Moscou discutent de la livraison d'aide humanitaire par rail

© RIA Novosti . Igor Ermanchenkov / Aller dans la banque de photosKiev et Moscou discutent sur la livraison d'aide humanitaire par rail
Kiev et Moscou discutent sur la livraison d'aide humanitaire par rail - Sputnik France
S'abonner
Kiev mène des consultations avec Moscou et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) sur l'envoi d'aide humanitaire russe en Ukraine par rail, a annoncé le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères Evguéni Perebiïnis.

Kiev mène des consultations avec Moscou et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) sur l'envoi d'aide humanitaire russe en Ukraine par rail, a annoncé mardi le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères Evguéni Perebiïnis.

"L'envoi d'aide humanitaire par rail est à l'étude. Nous poursuivons nos consultations avec la Russie et le Comité international de la Croix-Rouge en vue de désigner le poste-frontière par lequel l'aide arrivera en Ukraine", a indiqué M.Perebiïnis.

Selon lui, les consultations portent en outre sur la participation du CICR à l'acheminement d'aide dans l'est du pays où la situation humanitaire se dégrade en raison des hostilités opposant les forces ukrainiennes aux insurgés.

Moscou a obtenu la semaine dernière l'accord du ministère ukrainien des Affaires étrangères sur l'envoi d'un nouveau lot d'aide humanitaire.

Les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Piotr Porochenko, se sont mis d'accord le 26 août dernier, lors d'une rencontre à Minsk, sur le prochain envoi par rail d'un nouveau lot d'aide humanitaire russe dans l'est de l'Ukraine. Le vice-premier ministre de la république autoproclamée de Donetsk, Andreï Pourguine, a déclaré à RIA Novosti que les forces d'autodéfense populaire étaient prêtes à garantir la sécurité du deuxième convoi humanitaire russe.

La Russie a acheminé le premier lot d'aide humanitaire dans la ville ukrainienne de Lougansk le 22 août dernier. Plus de 200 camions Kamaz blancs ont transporté 400 t de céréales, 100 t de sucre, 54 t d'équipements médicaux et de médicaments, 12.000 sacs de couchage et 69 groupes électrogènes de différentes puissances. Les camions sont entrés en Ukraine après avoir passé six jours près de la frontière en attendant le début du contrôle douanier ukrainien. Les représentants du CICR ont refusé d'accompagner le convoi pour des raisons de sécurité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала