Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine/cessez-le-feu: l'OSCE rend public le protocole de Minsk

S'abonner
L'OSCE a publié le protocole sur le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine signé par Kiev et les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (DNR et LNR) le 5 septembre dernier à Minsk, en Biélorussie.

L'OSCE a publié le protocole sur le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine signé par Kiev et les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (DNR et LNR) le 5 septembre dernier à Minsk, en Biélorussie.

Le protocole adopté par le Groupe de contact tripartite prévoit 12 mesures suivantes destinées à rétablir la paix dans les régions de Donetsk et de Lougansk:

1. les deux parties en conflit doivent immédiatement cesser d'utiliser les armes;

2. l'OSCE doit contrôler d'une manière objective l'application du cessez-le-feu;

3. l'Ukraine doit décentraliser son pouvoir en adoptant notamment une Loi sur un régime provisoire d'autogestion pour certains districts des régions de Donetsk et de Lougansk (Loi sur un statut spécial);

4. l'OSCE doit effectuer un suivi permanent de la situation à la frontière russo-ukrainienne où des zones de sécurité seront créées sur les territoires russe et ukrainien;

5. les parties doivent libérer les otages et personnes retenues de manière illégale;

6. l'Ukraine doit adopter une loi interdisant de traduire en justice et punir les personnes ayant participé aux événements survenus dans certains districts des régions de Donetsk et de Lougansk;

7. les parties doivent poursuivre le dialogue national inclusif;

8. il faut améliorer la situation humanitaire dans le Donbass;

9. les autorités ukrainiennes doivent organiser des élections locales anticipées dans les régions de Donetsk et de Lougansk conformément à la Loi sur le statut spécial;

10. les groupes armés illégaux, les matériels de guerre et les mercenaires doivent quitter le territoire ukrainien;

11. l'Ukraine doit adopter un programme de redressement économique pour le Donbass;

12. les parties doivent accorder des garanties de sécurité personnelle pour les participants aux consultations.

Le document a été signé par l'ambassadrice suisse Heidi Tagliavini, qui représentait l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), l'ex-président ukrainien Léonide Koutchma et l'ambassadeur russe en Ukraine Mikhaïl Zourabov.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала