Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Iran lance les exportations de crevettes et truites en Russie

© Sputnik . Сергей Кривошеев / Aller dans la banque de photosL'Iran compte exporter des crevettes et des truites en Russie
L'Iran compte exporter des crevettes et des truites en Russie - Sputnik France
S'abonner
L'Iran lancera les exportations de crevettes et de truites en Russie en décembre prochain, a annoncé vendredi l'agence fédérale russe pour la pêche (Rosrybolovstvo) commentant des négociations russo-iraniennes tenues jeudi dernier à Téhéran.

L'Iran lancera les exportations de crevettes et de truites en Russie en décembre prochain, a annoncé vendredi l'agence fédérale russe pour la pêche (Rosrybolovstvo) commentant des négociations russo-iraniennes tenues jeudi dernier à Téhéran.

"Les parties ont noté qu'il n'y avait aucun obstacle en Russie pour les livraisons de produits iraniens. Des crevettes et truites iraniennes seront prochainement vendues en Russie. Les livraisons commenceront en décembre 2014", a indiqué l'agence.

La rencontre russo-iranienne a porté sur la coopération bilatérale dans la pêche et la pisciculture et les livraisons de produits halieutiques iraniens sur le marché russe.

© SputnikSanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion
Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion - Sputnik France
Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion

Le chef de la représentation de Rosrybolovstvo en Iran, Rifat Assanov, les représentants du ministère russe de l'Agriculture et du Service fédéral russe de contrôle vétérinaire et phytosanitaire (Rosselkhoznadzor), le vice-ministre iranien de l'Agriculture Mehdi Halladj et le directeur du département de la coopération internationale du ministère iranien de l'Agriculture Human Fathi ont participé à la rencontre de Téhéran.

Le 7 août, la Russie a publié la liste des produits interdits d'importation en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, de l'Australie, du Canada et de la Norvège, en réponse aux sanctions occidentales imposées contre Moscou sur fond de crise en Ukraine. Cette interdiction valable un an concerne notamment le bœuf, le porc, la volaille, le poisson, le fromage, le lait et les produits laitiers, les légumes et les fruits. Moscou a annoncé qu'il recherchait d'autres fournisseurs de produits alimentaires censés remplacer les importateurs occidentaux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала