Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les casques bleus de l'Onu se retirent du Golan syrien (médias)

S'abonner
Les casques bleus de la Force de l'Onu chargée de superviser le désengagement entre Israël et la Syrie (FNUOD) sur le Golan ont quitté la partie syrienne du plateau, vu l'escalade du conflit inter-syrien, rapporte la presse internationale en référence à Farhan Haq, porte-parole de l'Onu.

Les casques bleus de la Force de l'Onu chargée de superviser le désengagement entre Israël et la Syrie (FNUOD) sur le Golan ont quitté lundi la partie syrienne du plateau, vu l'escalade du conflit inter-syrien, rapporte la presse internationale en référence à Farhan Haq, porte-parole de l'Onu.
"Il est évident que la situation s'est dégradée sur une bonne partie du territoire du pays (Syrie, ndlr), ce qui nous a contraints d'abandonner une série de nos positions", a déclaré M.Haq, cité par les médias internationaux.

Des dizaines de casques bleus de la FNUOD ont récemment été capturés ou attaqués du côté syrien du plateau. Aussi, le contingent s'est-il dirigé en direction de la zone occupée par Israël, en s'éloignant de la zone des combats qui opposent les soldats de l'armée régulière syrienne et les rebelles, dont ceux du front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda. 

La partie du Golan contrôlée par la Syrie est depuis longtemps le théâtre d'affrontements entre les troupes fidèles au président Bachar el-Assad et les groupes armées de l'opposition. Les belligérants utilisent du matériel blindé et l'artillerie.

La FNUOD compte 1223 hommes issus de six pays (Inde, Fidji, Philippines, Irlande, Pays-Bas et Népal). Son mandat vient d'être renouvelé pour six mois, jusqu'au 31 décembre 2014.

Les casques bleus sont déployés dans la "zone tampon" créée au lendemain de la guerre arabo-israélienne de 1973 pour séparer physiquement les troupes syriennes et israéliennes. La zone tampon constitue de facto une partie du territoire syrien occupée et annexée par l'Etat hébreu.

Israël est officiellement en état de guerre avec la Syrie et occupe depuis 1967 environ 1200 kilomètres carrés du plateau du Golan qu'il a annexés, même si cette décision n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

L'appartenance du plateau du Golan est au cœur du conflit entre Israël et la Syrie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала