Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sanctions/énergie: l'Occident risque de perdre sa niche en Russie (Moscou)

© RIA Novosti . Mikhail Mokrushin / Aller dans la banque de photosAlexandre Novak
Alexandre Novak - Sputnik France
S'abonner
Les sanctions imposées par les Etats-Unis et l'UE contre certains producteurs russes de pétrole et de gaz n'auront pas d'effet substantiel sur le secteur énergétique du pays, mais certains acteurs économiques occidentaux pourraient perdre leur niche sur le marché russe, a indiqué vendredi le ministre de l'Energie Alexandre Novak.

Les sanctions imposées par les Etats-Unis et l'UE contre certains producteurs russes de pétrole et de gaz n'auront pas d'effet substantiel sur le secteur énergétique du pays, mais certains acteurs économiques occidentaux pourraient perdre leur niche sur le marché russe, a indiqué vendredi le ministre de l'Energie Alexandre Novak.

"Cette niche sera nécessairement occupée par d'autres investisseurs", a déclaré M. Novak dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya 24.

"Une fois ce marché perdu, les compagnies européennes qui travaillent en Russie ne pourront plus le reconquérir. Et les compagnies américaines non plus", a poursuivi le ministre, précisant qu'il s'agissait d'un "marché énorme, englobant un pays de 150 millions d'habitants situé à la fois en Europe et en Asie".

"Les sanctions nous feront subir des pertes minimales. Elles n'auront qu'un faible impact sur notre secteur pétrolier et gazier, si jamais elles en ont un, car toute une série de mesures est en cours d'élaboration pour aider les compagnies visées à sortir de cette situation", a ajouté le ministre.

Selon lui, ces mesures consistent, entre autres, à concevoir un programme fédéral visant à remplacer les équipements importés par du matériel similaire de fabrication nationale.

Le 12 septembre dernier, l'UE a interdit aux sociétés européennes de coopérer avec les sociétés russes dans la prospection et la production de pétrole en eaux profondes et sur le plateau continental arctique de la Russie. Le même jour, les Etats-Unis ont imposé des restrictions frappant les livraisons de produits, services et technologies à cinq sociétés russes: Rosneft, Gazprom, Gazprom Neft, Lukoil et Surgutneftegaz. Les mesures américaines portent elles aussi sur les projets de prospection et d'exploitation de gisements de pétrole difficiles d'accès.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала