Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Chrétiens du Proche-Orient : des données statistiques alarmantes

© © Photo: AP/Khalil HamraChrétiens du Proche-Orient : des données statistiques alarmantes
Chrétiens du Proche-Orient : des données statistiques alarmantes - Sputnik France
S'abonner
Sans le christianisme le Proche-Orient n’a pas d’avenir. C’est ce qu’a estimé à une rencontre avec des journalistes le député de la Douma d’Etat de Russie, Sergueï Gavrilov, membre du groupe parlementaire de différents partis pour la protection des valeurs chrétiennes.

La disparition et l’affaiblissement de la chrétienté va rompre l’équilibre religieux, culturel et historique dans la région. La Russie aidera les chrétiens comme les adeptes d’autres confessions qui subissent des violences et des souffrances de la part des jihadistes.

En Syrie, comme dans d’autres pays de la région on a vu se constituer au fil des siècles un alliage unique et une harmonie des rapports entre l’islam traditionnel et le christianisme. Et on s’efforce maintenant de détruire cet alliage, a dit au correspondant de Rossiya Segodnya le député de la chambre basse du parlement russe Sergueï Gavrilov.

« Durant des millénaires les adeptes de différentes confessions se respectaient, mais aussi se partageaient les valeurs communes – Le Mufti suprême félicitait les chrétiens à l’occasion des Pâques, tandis que le Supérieur de l’Eglise chrétienne congratulait les musulmans à propos de leurs fêtes. Une telle synthèse de religions fait la force des Etats et constitue la base de la stabilité dans la région du Proche-Orient. »

La Russie prend de près les problèmes du peuple syrien. Durant cette année la Société Orthodoxe Impériale de Palestine collecte régulièrement des moyens financiers pour octroyer une aide humanitaire aux gens qui se sont trouvés dans l’épicentre des hostilités. Plus d’un million de dollars a été rassemblé, à neuf reprises des chargements avec objets de première nécessité, médicaments, équipements médicaux, vivres, alimentation pour enfants ont été envoyés. Cette aide a été répartie entre tous les nécessiteux – aux chrétiens comme aux musulmans de Syrie. Et cette assistance se poursuivra.

Cet été Moscou a accueilli des orphelins syriens, poursuit Sergueï Gavrilov. Les données statistiques de l’UNICEF sont peu réconfortantes : le nombre d’enfants syriens en situation malheureuse approche 7 millions, des milliers d’enfants ont péri depuis le début du conflit.

En ce temps des épreuves le peuple russe continuera de soutenir le peuple frère de Syrie, de lui fournir de l’aide matérielle, morale et spirituelle. « La Syrie peut compter toujours sur la Russie », a assuré le député de la Douma d’Etat, Sergueï Gavrilov.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала