Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France doit décider si elle veut ou non livrer les Mistral en Russie (MAE russe)

© © Photo: REUTERS/Stephane MaheLa France doit décider si elle veut ou non livrer les Mistral en Russie (MAE russe)
La France doit décider si elle veut ou non livrer les Mistral en Russie (MAE russe) - Sputnik France
S'abonner
« De nombreuses déclarations ont été faites sur la livraison des porte-hélicoptères Mistral en Russie de la part des autorités françaises ces derniers jours », a indiqué ce jeudi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.

« Mais le contrat de livraison a été signé pour une somme considérable et il faut le réaliser. La France doit décider si elle va livrer le Mistral à la Russie. Sinon, elle doit nous rembourser l’argent ».

Le contrat pour la livraison de deux porte-hélicoptères de type Mistral pour le montant de 1,2 milliard d’euros a été conclu entre la société française DCNS et Rosoboronexport en 2011. Le premier navire devrait être livré en 2014.

Ce sont des BPC (bâtiments de projection et de commandement), c'est-à-dire des navires de guerre polyvalents pouvant transporter des hélicoptères, des chars, ou accueillir un état-major embarqué. Dans les plans initiaux, la première livraison était prévue fin octobre-début novembre.

Mais début septembre, le président français François Hollande a semblé remettre en cause le contrat en annonçant qu'il prendrait "à la fin du mois d'octobre" une décision sur la livraison de ces navires "en fonction de la situation" et selon l'état du cessez-le-feu décrété le 5 septembre et l'avancement du processus de paix dans les régions séparatistes de l'est de l'Ukraine.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала