Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Moscou n'a aucune intention d'annexer le Donbass (Loukachenko)

S'abonner
La Russie n'a pas l'intention d'annexer le Donbass ukrainien, a déclaré à Minsk le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

La Russie n'a pas l'intention d'annexer le Donbass ukrainien, a déclaré vendredi à Minsk le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

"On affirme que la Russie veut mettre la main sur l'Ukraine orientale. Arrêtez! Je n'y crois pas. Annexer un territoire ne pose pas de problème, mais qu'est-ce qu'on va en faire?" a noté M.Loukachenko.

Selon lui, Moscou a suffisamment de problèmes à régler en Crimée qui a adhéré à la Russie en mars dernier. "La situation en Crimée se compliquera avec l'arrivée de l'hiver. La Crimée est coupée des communications traditionnelles. Ce sera un lourd fardeau pour la Russie", a ajouté le président biélorusse.

Dans le même temps, il a estimé que la Russie est obligée de protéger les insurgés du Donbass qui ne tiendraient pas longtemps sans son aide. "Les frères des Russes habitent dans ces territoires et il ne faut pas les abandonner dans le malheur", a déclaré M.Loukachenko.

© SputnikUkraine: six mois après le début des hostilités dans l'Est
Ukraine: six mois après le début des hostilités dans l'Est - Sputnik France
Ukraine: six mois après le début des hostilités dans l'Est

Les autorités de Kiev mène depuis le 15 avril une opération "antiterroriste" d'envergure dans l'est de l'Ukraine en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Selon l'Onu, les hostilités ont fait plus de 3.600 morts et plus de 8.500 blessés parmi les civils. Les régions de Lougansk et de Donetsk ont proclamé leur indépendance par rapport à Kiev suite aux référendums tenus en mai dernier. Le 5 septembre, Kiev a signé avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk un accord de cessez-le-feu à Minsk, sous la médiation de la Russie et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Bien que le cessez-le-feu soit globalement respecté, selon les observateurs, les deux parties s'accusent mutuellement de violer la trêve.

La Russie a déclaré à maintes reprises qu'elle ne participait pas au conflit en Ukraine et souhaitait le règlement de la crise politique et économique dans ce pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала