Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lutte contre l'Etat islamique: l'UE refuse de coopérer avec Damas

S'abonner
L'Union européenne n'a pas l'intention de coopérer avec le gouvernement syrien dans la lutte contre l'organisation de l'Etat islamique, indique le Conseil de l'UE dans une résolution sur l'Irak et la Syrie adoptée lundi.

L'Union européenne n'a pas l'intention de coopérer avec le gouvernement syrien dans la lutte contre l'organisation de l'Etat islamique, indique le Conseil de l'UE dans une résolution sur l'Irak et la Syrie adoptée lundi.

"L'instabilité en Syrie provoquée par la guerre brutale du régime d'Assad contre son propre peuple, par les violations massives des droits de l'homme et les obstacles érigés systématiquement contre les réformes démocratiques ont permis à l'EI/Daech de prospérer", lit-on dans la résolution.

"Vu la politique et le comportement du régime d'Assad, ce dernier ne peut pas être un partenaire dans la lutte contre l'EI/Daech", a conclu le Conseil de l'Union européenne.

Le groupe sunnite terroriste Etat islamique, lié à Al-Qaïda, a gagné en puissance lors de ses opérations en Syrie, où il a combattu contre les troupes gouvernementales. L'EI a la réputation d'une des formations djihadistes les plus cruelles.

Il y a quelques mois, cette organisation a intensifié ses activités en Irak. Fin juillet, l'EI a proclamé un "califat islamique" sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle.

Depuis le 8 août, l'aviation américaine effectue des frappes contre les positions des djihadistes en Irak. Le 23 septembre, les Etats-Unis ont commencé à bombarder les positions de l'EI en Syrie sans avoir obtenu l'autorisation de Damas.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала