Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Première visite du "chef de la diplomatie" kosovare à Belgrade

S'abonner
Le "chef de la diplomatie" kosovare Enver Hoxhaj s'est rendu pour la première fois à Belgrade afin de participer à une conférence informelle des ministres des Affaires étrangères et de l'Economie des pays des Balkans occidentaux, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

Le "chef de la diplomatie" kosovare Enver Hoxhaj s'est rendu jeudi pour la première fois à Belgrade afin de participer à une conférence informelle des ministres des Affaires étrangères et de l'Economie des pays des Balkans occidentaux, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.  

"Cette visite montre que les relations entre nos deux pays sont en train de se normaliser, et que le dialogue doit se poursuivre", a déclaré M.Hoxhaj au sujet des relations entre le Kosovo et la Serbie.

Il a qualifié d'"historique" sa visite à Belgrade qui constitue, selon lui, le symbole de la souveraineté du Kosovo.

"Belgrade et Pristina devront signer un accord de paix et ce, avant l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne", a dit le responsable.

L'indépendance du Kosovo, unilatéralement proclamée en 2008 par sa majorité albanaise, n'a jamais été reconnue par la Serbie. Quoi qu'il en soit, malgré la fermeté de sa position sur le statut du Kosovo, Belgrade a conclu en avril 2013 avec le gouvernement kosovar un accord sur la normalisation de leurs relations, ce qui lui a permis d'entamer en janvier dernier les négociations d'adhésion à l'UE.

L'indépendance de l'ancienne province méridionale serbe a été à ce jour reconnue par une centaine de pays, dont les Etats-Unis et 23 des 28 membres de l'UE. Belgrade s'y refuse, tout comme la Russie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала