Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Chine : la famille nombreuse comme gage de la stabilité économique

© © Photo: AP/Andy WongChine : la famille nombreuse comme gage de la stabilité économique
Chine : la famille nombreuse comme gage de la stabilité économique - Sputnik France
S'abonner
La population exacte de la Chine est un mystère non seulement pour les spécialistes occidentaux, mais aussi pour les experts chinois.

La population du Céleste empire augmentait invariablement depuis des siècles. Le 27 octobre 1982 les autorités de la République populaire de Chine ont annoncé qu'elle avait dépassé un milliard d'habitants. La politique démographique a été radicalement modifiée. La croissance de la population a été arrêtée, mais le pays s'est confronté à d'autres problèmes.

Depuis des lustres les changements du chiffre de la population en Chine étaient cycliques. La population augmentait conformément au mode de reproduction traditionnel : haute natalité et haute mortalité. Des guerres et épidémies exerçaient un impact néfaste. Mair rien ne peut être comparé à un des plus terribles épisodes de l'histoire du Céleste empire : la Grande famine chinoise. Elle a duré de 1959 à 1961. Les Chinois caractérisent cette période comme « trois ans de cataclysme naturel ». Des millions d'habitants sont morts de la faim suite aux expérimentations menées par le parti communiste sous la conduite de Mao Zedong. Ce n'est pas cependant l'unique fait de l'histoire de la Chine à avoir influé sur la situation démographique dans le pays, dit l'enseignant de la chaire de philologie orientale de l'Ecole de hautes études en sciences économiques Fiodor Dolgatchev :

« C'est aussi les guerres de l'opium, l'intervention japonaise, le massacre de Shanghaï . Mais le plus grand tort a été causé par la politique du grand bond en avant et de la révolution culturelle après la création de la République populaire de Chine. Après sa politique des réformes la Chine a avoué qu'elle avait un milliard d'habitants et qu'il fallait redistribuer la population. Etat donné qu'en Chine seule la partie orientale est peuplée, la surpopulation devient un obstacle ».

Dans les années 1970 la Chine a pris des mesures en vue de retenir l'accroissement de la population. L'avortement a été autorisé, l'âge du mariage a été relevé jusqu'à 20 ans pour les femmes et jusqu'à 22 ans pour les hommes. Le plus grand résultat a été produit par la politique de l'enfant unique. Ce système a été introduit en Chine en 1979. Les familles ayant plus d'un enfant devaient payer une amende. Ceux qui respectaient cette règle bénéficiaient de différents privilèges. Cependant le chef du Centre d'études russo-chinoises de la faculté de journalisme de l'Université Lomonossov de Moscou Evgueni Zaïtsev signale que la baisse de la population a confronté la Chine à un autre problème :

«La politique de l'enfant unique a permis de ralentir légèrement les rythmes de croissance. En revanche la Chine est confronté à un autre problème. Dans une perspective prévisible le pays pourrait se retrouver dans un trou démographique. L'économie chinoise qui se développe en trombe pourrait subir une certaines pénuries de ressources humaines suite à l'efficacité de la politique précédente de réduction des naissances ».

30 ans après l'adoption du système de l'enfant unique le nombre de retraités a dépassé celui de la population apte au travail. Le niveau de natalité est aujourd'hui des plus bas de toute l'histoire du pays. De l'avis des experts, si les autorités ne modifient pas leur politique démographique les personnes âgées de 55 à 90 ans seront la catégorie de la populaltion la plus nombreuse en Chine. Ce qui est lourd de nouveaux problèmes, cette fois économiques.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала