La Chine a testé avec succès une arme laser anti-drone

© © Photo : Flickr.com/ Rui Pereira/cc-by-nc-sa 3.0La Chine a testé avec succès une arme laser anti-drone
La Chine a testé avec succès une arme laser anti-drone - Sputnik France
La Chine développe une arme adéquate pour la destruction de drones, dit l’expert militaire Constantine Sivkov, premier vice-président de l’Académie des problèmes géopolitiques, commentant l’essai réussi d’une installation laser ayant abattu un petit drone. C’est une arme peu dispendieuse qui assure une haute efficacité de frappe, explique l’expert.

« Les tentatives d’abattre les missiles balistiques au moyen de laser, d’écraser les chars et les blindés n’ont pas résisté aux épreuves technologiques. Ainsi, les Etats-Unis ont renoncé à l’invention de lasers pour attaquer les missiles de croisière. Cependant, c’est l’arme qui convient le mieux pour détruire les petits drones »,poursuit Constantine Sivkov.

« Cette arme promet d’être tout particulièrement efficace. Il est insensé d’employer des systèmes de DCA ou des canons contre les petits drones. Ce sont des moyens onéreux. Qui plus est, les drones pas plus grands qu’un scarabée sont en voie d’invention et il est inefficace de tirer contre eux un missile ou une arme d’artillerie. L’emploi des lasers contre une cible à une distance allant jusqu’à 2 kilomètres est parfaitement logique. Le drone est mal protégé contre l’effet d’un laser. Ajoutons que le tir d’un laser n’est pas du tout dispendieux. »

La Chine entend employer ce nouveau type d’armes pour garantir la sécurité lors des manifestations de masse. Le président de la compagnie China Jiuyuan Hi-Tech Equipment Corp Jin Sung, chef de projet, n’exclut pas que les petits drones deviennent une proie facile des terroristes.

Le danger de plus en plus sérieux depuis l’air n’est pas l’unique facteur qui pousse la Chine à se doter d’armes laser. L’emploi de drones dans la cartographie illégale rend perplexe. C’est l’un des volets de la reconnaissance aérienne de l’éventuel adversaire au-dessus du territoire d’un Etat étranger, souligne Constantine Sivkov :

« Le système essayé pas la Chine parvient à abattre des petits drones à une distance allant jusqu’à 2 kilomètres dans l’espace, cinq secondes après leur détection, à condition qu’ils avancent à la hauteur allant jusqu’à 500 mètres avec une vitesse maximale de 50 mètres/seconde». Les systèmes laser de sécurité plus puissants et ayant un plus grand rayon d’action sont en voie d’invention, fait savoir une source à l’Académie chinoise de physique de l’ingénierie. /N

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала