Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les mammouths ont « occupé » Moscou

© © Photo: RIA Novosti/Vitaliy BelousovLes mammouths ont « occupé » Moscou
Les mammouths ont « occupé » Moscou - Sputnik France
S'abonner
Les organisateurs du festival Redécouvrir la Russie proposent aux visiteurs de se rendre dans des coins vierges du pays, de prendre connaissance du mode de vie, de la culture et de la cuisine des peuples autochtones.

Ils sont partout : près de l'entrée de la Maison centrale des peintres, à l'intérieur du bâtiment. L'impression est que les mammouths ont occupé Moscou. Cependant, ces animaux d’une époque passée ne sont pas les seuls à être exposés au festival Redécouvrir la Russie que la Société géographique russe organise du 31 octobre au 6 novembre. Les organisateurs proposent aux visiteurs de se rendre dans des coins vierges du pays, de prendre connaissance du mode de vie, de la culture et de la cuisine des peuples autochtones.

Il paraît que Yuka, bébé mammouth découvert en Yakoutie en 2012, va s'évader de sa demeure. Découvert congelé dans le permafrost, ce bébé mammouth laineux semble vivant. Ses tissus mous et sa fourrure de couleur rougeâtre, propre aux jeunes mammouths, sont complètement conservés. La trouvaille est unique parce que les chercheurs ont à leur disposition le cerveau de l'animal. En 2013 le crâne a été extrait pour être conservé et étudié. Le mammouth est mort il y a 39 000 ans à l'âge de 6 ans et n'a pas grandi. Le squelette d'un autre mammouth exposé, plus âgé, est déjà impressionnant. Ce mammouth pesait près de quatre quintaux et sa seule dent était lourde de 8 kilos, a raconté à La Voix de la Russie le guide du Musée du mammouth de Iakoutie Konstantin Protodiakonov :

« Chez les mammouths, tout comme chez les éléphants contemporains, la succession des dents qui poussent horizontalement s'opère six fois. C'est un animal herbivore et les dents sont adaptées pour la nourriture végétale. La partie moyenne de la dent s'efface tout particulièrement. Mais des dents nouvelles poussent derrière et remplacent les dents usées. La sixième et la dernière dent apparaît vers 75 ans, c'est la durée de vie moyenne des mammouths ».

Si les mammouths sont une espèce définitivement éteinte, les spécialistes oeuvrent activement pour la vie des tigres de Sibérie et des léopards de l'Amour habitant sur le territoire de la Russie. Les léopards sont leur objet de souci particulier : il n'en reste plus qu'une cinquantaine, c'est le félin le plus rare sur Terre. Leur population a été augmentée grâce aux efforts du parc national Terre des léopards. Chaque fauve a un passeport avec mention de son âge, de son sexe et d'autres particularités. Des pièges photographiques sur les pistes permettent de suivre les voies de migration des animaux, note le directeur adjoint du parc national Terre des léopards Elena Salmanova :

« Le territoire du parc confine avec la Chine et la Corée du Nord. Quand le nombre d'animaux a augmenté en Russie, une part d'entre eux s'en est allée dans ces pays. C'est pourquoi il importe de savoir ce qui se passe avec eux là-bas, combien d'animaux s'en vont et combien rentrent. Nous développons activement les relations internationales. En avril 2014 nous avons signé un accord avec deux territoires protégés limitrophes de la Russie sur l'échange de données des pièges photographiques. Nous espérons recevoir prochainement ces données de la partie chinoise pour savoir combien de léopards vivent en Chine, qui est parti, qui est revenu et qui franchit la frontière dans les deux sens constamment ».

Les visiteurs du festival de la Société géographique pourront, en outre, plonger dans le monde sous-marin. Le bathyscaphe Mir permettra d'effectuer une visite virtuelle du fond du lac Baïkal, le plus grand et le plus profond lac du globe. On pourra voir le phoque de Sibérie unique, ainsi qu'un poisson qui vit à la plus grande profondeur en eau douce. L'exposition permet de contempler la beauté des objets en or d'anciens nomades, les Scythes, découverts pendant les fouilles dans le territoire de Krasnoïarsk. On y pourra admirer l'edelweiss des monts Tian, goûter des plats des peuples autochtones du Grand Nord, boire du thé dans une yourte bouriate ou dans une tchoum de Taïmyr. Bref, comme le dit le slogan du festival, redécouvrir la Russie. /N

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала