France/drones: trois personnes interpellées aux abords d'une centrale nucléaire (médias)

© Wikipedia / LeMorvandiau La centrale nuclaire de Belleville-sur-Loire (archives)
La centrale nuclaire de Belleville-sur-Loire (archives) - Sputnik France
Trois jeunes en possession d'un drone ont été interpelés aux abords de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher), ont annoncé mercredi les médias locaux.

Trois jeunes en possession d'un drone ont été interpelés aux abords de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher), ont annoncé mercredi les médias locaux.

Deux hommes âgés de 24 et 31 ans et une femme de 21 ans ont été placés en garde à vue pour "survol volontaire par pilote d'un aéronef d'une zone interdite",  a indiqué la police de Bourges

Des enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens se sont rendus à Bourges pour entendre les suspects.

Les trois personnes arrêtées mercredi "ne sont pas soupçonnées d'être les auteurs de survols d'autres centrales nucléaires" par des drones, a ajouté la police

Auparavant, le groupe Electricité de France (EDF) a fait savoir que sept centrales nucléaires françaises avaient été survolées par des drones de provenance inconnue au cours du mois d'octobre. Le premier survol a été détecté le 5 octobre au-dessus de la centrale en déconstruction de Creys-Malville (est), tandis que les six autres ont eu lieu entre le 13 et le 20 octobre dans plusieurs régions du pays.

Suite à ces incidents, le groupe EDF a porté plainte.

En France, le survol des centrales nucléaires est interdit dans un périmètre de cinq kilomètres et de 1.000 mètres d'altitude autour des sites.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала