Syrie: Le Caire pour un règlement politique

Seul un règlement politique de la crise syrienne est en mesure de mettre fin à l'effusion de sang dans ce pays et de protéger les citoyens face aux terroristes, a déclaré à RIA Novosti le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Chokri.

Seul un règlement politique de la crise syrienne est en mesure de mettre fin à l'effusion de sang dans ce pays et de protéger les citoyens face aux terroristes, a déclaré jeudi à RIA Novosti le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Chokri.

"L'Egypte estime que la crise syrienne doit avoir une résolution politique, susceptible de mettre fin à l'effusion de sang et de protéger le peuple syrien face aux menaces émanant des groupes terroristes de plus en plus nombreux", a indiqué M.Chokri.

Selon lui, cette résolution doit naître d'un dialogue associant toutes les parties prenantes de la confrontation politique en Syrie.

Le conflit armé qui fait rage en Syrie depuis mars 2011 a déjà emporté, selon les Nations unies, plus de 170.000 vies. Selon Damas, les troupes gouvernementales sont confrontées à différents groupes extrémistes qui comptent des mercenaires étrangers dans leurs rangs. 

Depuis la proclamation par le groupe djihadiste Etat islamique d'un "califat" dans les zones qu'il contrôle en Syrie et en Irak, des affrontements opposent ce groupe extrémiste aux troupes du régime de Damas, notamment dans le nord du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала