Evasion fiscale: Le Pen réclame la démission de Juncker

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker doit démissionner en raison de l'évasion fiscale pratiquée par "plusieurs centaines de grands groupes" sur le territoire du Luxembourg, pays dont il a été premier ministre pendant 18 ans, a indiqué jeudi la présidente du Front National, Marine Le Pen, dans un communiqué.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker doit  démissionner en raison de l'évasion fiscale pratiquée par "plusieurs centaines de grands groupes" sur le territoire du Luxembourg, pays dont il a été premier ministre pendant 18 ans, a indiqué jeudi la présidente du Front National, Marine Le Pen, dans un communiqué.

Le Consortium international des journalistes d'enquête (ICIJ) a auparavant annoncé que plus de 300 sociétés internationales, dont PepsiCo, Apple et Deutsche Bank, auraient pu conclure avec les autorités luxembourgeoises des transactions secrètes axées sur "l'optimisation fiscale". Selon l'ICIJ, ces sociétés auraient transféré des centaines de milliards de dollars via les banques du Grand-Duché afin de payer moins d'impôts.

"La France a été privée de plusieurs milliards d'euros de recettes fiscales sous l'action directe de Monsieur Juncker", lit-on dans le communiqué de Marine Le Pen.

Dans le même temps, l'actuel président de la Commission européenne a contraint les autorités françaises "à frapper fiscalement l'ensemble des petites et moyennes entreprises ainsi que les ménages", souligne Mme Le Pen.

"Devant ce scandale international, qui pose un problème aussi bien éthique, moral que politique, le Front National demande la démission de Monsieur Juncker et les explications immédiates des gouvernements français successifs sur ces pratiques d'évasion fiscale, dont tout indique qu'ils étaient informés", conclut la présidente du FN.

Mi-juillet, le Parlement européen a approuvé la candidature de Jean-Claude Juncker à la tête de l'Exécutif communautaire. Le 1er novembre, il est entré en fonction, succédant à José Manuel Barroso.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала