Ukraine: Kiev viole les accords de Minsk et de Genève (Moscou)

La Russie dénonce la violation des accords de Minsk et de Genève par Kiev sur fond de montée des tensions dans l'est de l'Ukraine, a annoncé à RIA Novosti l'ambassadeur russe auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Andreï Keline.

La Russie dénonce la violation des accords de Minsk et de Genève par Kiev sur fond de montée des tensions dans l'est de l'Ukraine, a annoncé à RIA Novosti l'ambassadeur russe auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Andreï Keline.

"Nous avons signalé l'attaque lancée par une colonne de chars dans la région du village de Iassinovataïa. Cet événement a été évoqué sur fond de violation par les autorités ukrainiennes des accords de Minsk et de la déclaration de Genève du 17 avril", a déclaré M. Keline lors d'une réunion du Comité permanent de l'OSCE tenue jeudi.

"Nous avons montré faits à l'appui que Kiev viole pratiquement toutes les dispositions du protocole de Minsk", a indiqué le diplomate.

"Cela concerne son refus d'adopter une loi sur l'amnistie et l'intention d'annuler la loi accordant un statut particulier à certains territoires des régions de Donetsk et de Lougansk. Cela concerne également l'escalade du conflit. Kiev n'a conçu aucun programme de rétablissement du Donbass. Pis, il refuse de payer les salaires, les retraites et les allocations", a affirmé le diplomate.

Selon lui, la question relative au respect des accords de Genève a été posée suite aux affirmations de l'ambassadeur américain auprès de l'OSCE, Daniel Baer, qui a accusé la Russie de ne pas appliquer les ententes intervenues en avril 2014 à Genève.

"Nous avons expliqué à cette occasion que la mise en place d'un dialogue national inclusif et d'une réforme constitutionnelle fondée sur ce dialogue était l'un des points clés des accords de Genève", a précisé M. Keline.

Le 17 avril dernier, Genève a accueilli des négociations entre l'Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l'UE sur le règlement de la crise en Ukraine. Les parties ont adopté une déclaration dans laquelle elles ont reconnu la nécessité de prendre des mesures concrètes pour apaiser les tensions et garantir la sécurité pour tous les citoyens de l'Ukraine. Il s'agit notamment de désarmer les groupes paramilitaires illégaux, de libérer les bâtiments occupés et de lancer un dialogue national sur la réforme constitutionnelle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала