L'Ukraine au menu d'une réunion du Conseil de sécurité russe

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosSituation dans Lougansk
Situation dans Lougansk - Sputnik France
L'aggravation de la situation dans le sud-est de l'Ukraine a été jeudi au centre d'une réunion du Conseil de sécurité russe présidée par le chef de l'Etat Vladimir Poutine, a annoncé le porte-parole du président, Dmitri Peskov.

L'aggravation de la situation dans le sud-est de l'Ukraine a été jeudi au centre d'une réunion du Conseil de sécurité russe présidée par le chef de l'Etat Vladimir Poutine, a annoncé à Moscou le porte-parole du président, Dmitri Peskov.

"La réunion a porté sur des questions sociales et économiques et des dossiers internationaux, notamment l'aggravation de la situation dans le Donbass où les forces armées ukrainiennes ont violé le cessez-le-feu (du 5 septembre) à plusieurs reprises", a indiqué M.Peskov.

Les membres du Conseil de sécurité se sont également penchés sur la prochaine participation du président russe aux sommets de l'APEC et du G20 en Chine et en Australie, programmés pour la semaine prochaine. 

La réunion s'est tenue avec la participation du premier ministre russe Dmitri Medvedev, de la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement) Valentina Matvienko, du secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev, du ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev, du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, du ministre de la Défense Sergueï Choïgou, du directeur du Service de renseignement extérieur (SVR) Mikhaïl Fradkov, du secrétaire adjoint du Conseil de sécurité russe Rachid Nourgaliev et du membre permanent du Conseil de sécurité Boris Gryzlov.

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération dite antiterroriste en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février dernier. Le 5 septembre, Kiev a signé avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (DNR et LNR) un accord de cessez-le-feu à Minsk. Selon les observateurs, les deux parties s'accusent mutuellement de violer la trêve. 

Les forces de la DNR ont notamment annoncé jeudi avoir repoussé une attaque de chars lancée par l'armée ukrainienne dans une banlieue de Donetsk.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала