Mistral pour Moscou: "les conditions ne sont pas réunies" (Valls)

© RIA Novosti . Aleksei Filippov / Aller dans la banque de photosPorte-hélicoptères de classe Mistral
Porte-hélicoptères de classe Mistral - Sputnik France
Les conditions ne sont pas réunies pour la livraison du premier des deux navires de guerre Mistral commandés par la Russie, a déclaré à Belgrade le premier ministre français Manuel Valls.

Les conditions ne sont pas réunies pour la livraison du premier des deux navires de guerre Mistral commandés par la Russie, a déclaré jeudi à Belgrade le premier ministre français Manuel Valls.

"Vous connaissez la position française. Aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies pour leur livraison à la Russie", a indiqué M.Valls quelques jours avant la date prévue pour la livraison du premier navire de classe Mistral à la Russie.

Les médias ont antérieurement rapporté que la remise du premier bâtiment de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral à Moscou serait reportée de trois mois. Un responsable russe chargé de la coopération militaire et technique a indiqué à RIA Novosti que Moscou n'avait reçu aucun avis sur le report, la suspension ou l'annulation du contrat russo-français.

L'administration du président français François Hollande a annoncé le 3 septembre que les conditions pour la livraison du premier navire à la Russie n'étaient pas réunies compte tenu de la situation en Ukraine.

 

Le groupe français de construction navale DCNS et l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) ont signé en 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux BPC de classe Mistral pour la Marine russe. Le premier navire, le Vladivostok, doit être remis à la Russie en 2014 et le second navire, le Sébastopol, en 2015. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала