Syrie/aide humanitaire: Assad intéressé par le plan de l'Onu

Le président syrien Bachar el-Assad s'est déclaré prêt à étudier le plan de l'émissaire spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, visant à créer des zones de cessez-le-feu à Alep pour y distribuer de l'aide humanitaire, rapporte l'agence SANA.

Le président syrien Bachar el-Assad s'est déclaré prêt à étudier le plan de l'émissaire spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, visant à créer des zones de cessez-le-feu à Alep pour y distribuer de l'aide humanitaire, rapporte lundi l'agence SANA.

"La proposition de Mistura mérite d'être étudiée et travaillée conjointement pour rétablir la sécurité à Alep", a déclaré le dirigeant syrien peu après avoir rencontré l'émissaire de l'Onu lundi à Damas.

Le 30 octobre dernier, Staffan de Mistura a proposé d'instaurer des zones de cessez-le-feu à Alep pour permettre la distribution de l'aide humanitaire dans ce pays déchiré par près de quatre ans de conflit sanglant qui a déjà emporté, selon les Nations unies, plus de 170.000 vies. Alep, métropole septentrionale et ex-capitale économique du pays, est divisée depuis juillet 2012 entre secteurs loyalistes dans l'ouest et secteurs orientaux tenus par les rebelles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала