La veuve blanche tuée en Ukraine?

Les services de renseignements britanniques vérifient l'information selon laquelle la fameuse terroriste britannique Samantha Lewthwaite, surnommée "veuve blanche", aurait été tuée dans l'est de l'Ukraine lors d'opérations près de Debaltsevo, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Les services de renseignements britanniques vérifient l'information selon laquelle la fameuse terroriste britannique Samantha Lewthwaite, surnommée "veuve blanche", aurait été tuée dans l'est de l'Ukraine lors d'opérations près de Debaltsevo, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

On rapporte qu'elle aurait combattu du côté des autorités de Kiev en tant que tireur d'élite dans la section "Aïdar". Selon les médias russes, un sniper volontaire l'aurait abattu il y a près de deux semaines.

Samantha Lewthwaite est recherchée par Interpol, la police du Kenya, de Tanzanie et du Royaume-Uni. Les USA ont mis sa tête à prix pour une récompense de 5 millions de dollars.

La "veuve blanche" est poursuivie pour complicité dans l'attentat de Nairobi en septembre 2013, qui a fait plus de 60 victimes civiles.

Samantha Lewthwaite s'était convertie à l'islam et avait épousé Germaine Lindsay, qui avait fait de même par la suite. Ce dernier est décédé en 2005 en commettant l'attentat du métro londonien. Pendant l'enquête la veuve – qui avait la charge des deux enfants – avait déclaré tout ignorer des activités de son époux.

Puis elle a disparu du pays pour réapparaître au Somalie. Les médias écrivaient alors que Lewthwaite avait rejoint l'organisation terroriste somalienne al-Shabaab.

La revue britannique Mirror a réussi à contacter le père de Samantha, Andrew Lewthwaite, qui a déclaré: "Je n'en ai pas entendu parler. On ne m'a rien dit sur ce qui s'est passé". Les médias rapportent que les services ukrainiens auraient promis 1 million de dollars pour le tireur d'élite qui a abattu la "veuve blanche". Les réseaux sociaux britanniques discutent vivement à ce sujet. Les utilisateurs du forum arrse.co.uk s'interrogent sur les raisons qui auraient pu pousser le jihadiste à se rendre dans le Donbass. Certains supposent qu'elle pourrait être en relation avec les terroristes tchétchènes qui ont obtenu un asile politique au Royaume-Uni, qui l'auraient engagée pour se venger de Moscou. D'autres parlent d'un plan rusé des services occidentaux qui voudraient "soulever la communauté musulmane en Crimée". En analysant certains faits connus de la biographie de la terroriste à la lumière des événements survenus dans les environs de Debaltsevo, il est relativement difficile de confirmer ou de réfuter les rumeurs sur sa mort. Il est donc trop tôt pour mettre un point final à l'histoire de la "veuve blanche" avant l'obtention de preuves tangibles de son décès.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала