Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mistral pour Moscou: Hollande prendra sa décision "en dehors de toute pression"

S'abonner
Le président François Hollande a promis de décider de la livraison des BPC Mistral à la Russie "en dehors de toute pression" et en fonction des intérêts de la France, rapportent dimanche les médias occidentaux.

Le président François Hollande a promis de décider de la livraison des BPC Mistral à la Russie "en dehors de toute pression" et en fonction des intérêts de la France, rapportent dimanche les médias occidentaux.

"Je prendrai ma décision en dehors de toute pression, d'où qu'elle vienne et en fonction de deux critères, les intérêts de la France et l'appréciation que j'ai de la situation", a décaré le chef d'Etat français lors d'une conférence de presse à l'issue du G20 à Brisbane, en Australie.

"Cette question du Mistral n'a pas été posée du tout ici, ni par des partenaires au sein du G20 ni par le président Poutine lors de notre entretien parce que ce n'était pas le lieu", a fait savoir M.Hollande.

Le groupe français de construction navale DCNS et l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) ont signé en 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral pour la Marine russe. Le premier navire, le Vladivostok, doit être remis à la Russie en novembre 2014 et le second navire, le Sébastopol, en 2015.

© RIA NovostiPorte-helicopteres Mistral
Porte-helicopteres Mistral   - Sputnik France
Porte-helicopteres Mistral

Le président français François Hollande a conditionné la livraison des navires Mistral au règlement politique de la crise en Ukraine. Début septembre, l'Elysée a annoncé que les conditions pour la remise du BPC à Moscou n'étaient pas réunies.

Un responsable haut placé russe a déclaré vendredi que Moscou attendrait attendre jusqu'à la fin du mois de novembre avant de formuler d'importantes réclamations financières si la France ne livrait pas le premier BPC.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала