Paris Photo foire internationale dédiée à la photographie

Paris Photo foire internationale dédiée à la photographie
Paris Photo foire internationale de la photographie vient de se terminer à Paris. Ouverte du 13 au 16 novembre, elle a rassemblé 143 galeries de 35 pays différents.

Tous les galeristes, collectionneurs, éditeurs, photographes et directeurs d’institution ont non seulement salué la qualité et l’énergie de cette 18ème édition de la foire mais ont également souligné son succès populaire un total de 59825 entrées a été enregistré depuis jeudi.

Pour beaucoup cette foire est un écrin de la photo et un moyen de découvrir cet art qui est de mieux en mieux compris, mais Paris Photo c’est avant tout un événement commercial et sur ce point les galeries n’ont pas été déçues, pour une majorité d’entre elles c’était la meilleure édition et l’occasion de rencontrer des collectionneurs très passionnés. Les ventes les plus exceptionnelles ont été faites à hauteur de 500 000 dollars pour une œuvre de Diane Arbus à la galerie Howard Greenberg – « Exasperated boy with hand grenade ».

Tous ces succès viennent conforter la première place de Paris sur la scène mondiale des foires dédiées à la photographie. Cette réussite est surement due aux choix des galeries qui sont minutieusement sélectionnées avec seulement 140 participants pour 250 demandes. Le directeur de la foire Julien Frydman a expliqué comment est fait le choix des galeries :

« Les galeristes nous soumettent des dossiers et le comité de galeries juge la qualité des projets. Je serai ravi de recevoir plus de projets.

On juge selon les critères : est-ce que la proposition est originale, est-ce que la qualité des œuvres présentées fait l’unanimité des membres du comité. Est-ce que le dossier est suffisamment fort, est-ce que ce sont des choses que l’on a déjà vues ?

Quand vous avez des maîtres la question ne se pose pas. Si les œuvres sont de qualité, est-ce que ce sont de vrais vintages, est ce que ce sont des bonnes œuvres, est-ce qu’elles sont présentées par un galeriste qui a pignon sur rue, est-ce que le galeriste a plus de 3 ans d’existence ce qui est la règle. Lorsque ce sont des artistes plus récents, est-ce que ce sont des choses que l’on a déjà vues et on sait que ça passe en public, est-ce que sur la durée on sent que c’est une galerie qui peut apporter quelque chose par rapport à la foire ?

On ne fait pas une foire pour collectionner les drapeaux des pays, ce sont les projets qui nous intéressent. »

Bien qu’une seule galerie russe « Glaz » était présente à la foire on a quand même pu voir l’impact de la photographie russe sur cet art à travers les œuvre d’artiste renommés mais également de photographes plus jeunes qui prennent la Russie moderne comme cible de leur art :

« Il y a plusieurs choses on a une galerie russe Glaz qui présente des artistes russes contemporains et historiques, on aimerait bien qu’il y ait plus de galeries russes avec des projets de qualité. On a un grand galeriste et marchand anglais Richard Saltoun qui a des pièces absolument magnifiques de Rodchenko.

Evidemment de 1001 façons soit par l’actualité, soit par la vision des artistes et leur réaction, soit par des œuvres historiques on sait que l’histoire de la Russie nous a montré qu’il y avait des artistes qui ont fait grandement évoluer la façon de travailler la photographie. On est ravi que ça soit présent au sein de la foire. »

Ce qui est étonnant avec la photographie c’est que plus elle se démocratise avec tout un chacun qui peut maintenant prendre une photo avec son téléphone ou n’importe quel autre gadget électronique, plus elle intéresse en tant qu’objet culturel :

« Ce n’est pas parce que chacun peut tenir un stylo dans les mains et peut écrire des mots que chacun peut être écrivain. Je pense que plus on utilise la photographie au quotidien et plus on comprend qu’un regard d’artiste et une œuvre c’est autre chose. Plus on est curieux et on a un rapport au langage via l’image et plus on est touché par ces œuvres. »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала