Le sommet du G20. Regard de l’extérieur

Le sommet du G20. Regard de l’extérieur
Le sommet du G20 à Brisbane, en Australie, s’est terminé et il est temps de commenter les documents adoptés, l’ambiance au forum. Les jugements des experts sont parfois polaires.

Cela est dû en premier lieu au contexte géopolitique compliqué, la crise en Ukraine ayant servi de prétexte aux leaders occidentaux pour indiquer sa place à la Russie. Le sujet ukrainien n’a pas été mentionné aux débats officiels ni dans les décisions adoptées au sommet mais il a été à l’ordre du jour des pourparlers bipartites du président Vladimir Poutine avec ses homologues occidentaux. L'accueil glacial des dirigeants occidentaux au président russe Vladimir Poutine à Brisbane a creusé le fossé entre la Russie et les Occidentaux sur le conflit ukrainien, ont estimé lundi les médias russes. L’interlocuteur permanent de notre observateur Igor Yazon le géopoliticien belge Luc Michel, administrateur général de l’ONG, animateur d’EODE-TV & AFRIQUE MEDIA a dit, en particulier, à ce sujet par téléphone de Bruxelles :

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала