L’Egypte met le cap sur un rapprochement avec l’Union économique eurasienne (expert)

© © Flickr.com/gwenflickr/cc-by-nc-sa 3.0L’Egypte met le cap sur un rapprochement avec l’Union économique eurasienne (expert)
L’Egypte met le cap sur un rapprochement avec l’Union économique eurasienne (expert) - Sputnik France
Le gouvernement égyptien a créé une nouvelle structure chargée de promouvoir des échanges multilatéraux avec la Russie. Voici ce qu’a raconté à ce sujet à notre correspondant l’un des responsables au ministère de la Production et du commerce :

« Monsieur le Premier ministre Ibrahim Mehleb a créé deux nouveau blocs auprès du Conseil des ministres. L’un d’eux répond pour les rapports russo-égyptiens, l’autre – pour les rapports sino-égyptiens. Cela veut dire que ces blocs comprennent des ministres et sont dirigés par le Premier ministre. Le bloc russe va se réunir une fois par mois et au besoin plus souvent. La semaine dernière il s’est réuni pour sa première séance de travail. La mise en place de telles structures par pays est considérée comme une mesure peu ordinaire et positive, soulignant l’importance de ces pays pour nous.

Monsieur le Premier ministre a demandé de concrétiser les thèmes et les domaines de coopération. Cette structure travaille donc à définir des projets concrets que nous allons proposer à la partie russe, surtout concernant la sphère de production de pétrole, l’énergie et l’industrie minière. L’Egypte a besoin de l’assistance et de l’expérience des spécialistes russes dans l’industrie minière, considérée en Egypte comme riche, mais sous-exploitée. »

La Voix de la Russie : Et quelles sont les perspectives de rapprochement entre l’Egypte et l’Union économique eurasienne ?

« L’Egypte est disposée à avancer vers la signature d’un accord de libre échange avec l’Union économique eurasienne, comprenant la Russie, le Kazakhstan, la Biélorussie et l’Arménie. Bien des pays souhaitent se joindre à cette union. L’Union douanière de ces quatre pays deviendra une union économique à partir de 2015. Le régime d’union douanière signifie un tarif douanier zéro entre ces pays. En janvier cette communauté sera économique et demandera dans un avenir prévisible de passer à une monnaie unique et d’autres mesures. Nous voulons conclure avec cette Union un accord de libre échange, pour importer et exporter sans tarifs. Les pourparlers sur cette question demanderont beaucoup de temps, près de deux ans. » /N

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала