Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quatre journées d’espoir

© © Photo: REUTERS/Heinz-Peter BaderQuatre journées d’espoir
Quatre journées d’espoir - Sputnik France
S'abonner
Le tour final des pourparlers sur le problème nucléaire iranien a commencé le 18 novembre à Vienne. Le Groupe 5+1 (Russie, Etats-Unis, Bretagne, France, Chine et Allemagne) envisage tous les aspects des acquis enregistrés ces derniers mois aux pourparlers et essayera de surmonter les divergences qui subsistent.

Les pourparlers sont compliqués. Les problèmes sérieux sont abordés : le niveau des capacité de production nucléaire autorisé à l’Iran, les paramètres techniques du réacteur à eau lourde à Arak, les conditions du contrôle des activités nucléaires de l’Iran de la part de l’AIEA. Qui plus est, l’Agence a des questions à Téhéran auxquelles elle n’a pas reçu jusqu’à présent de réponse.

Ayant signalé l’importance de s’entendre sur le programme nucléaire iranien, le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov a dit que cela contribuerait à stabiliser la situation au Proche- et au Moyen-Orient. La République islamique d’Iran et les Etats-Unis sont sans doute intéressés, chacun à sa manière, vu les intérêts nationaux, à régler le problème.

Le document final qui permettrait d’effacer le problème nucléaire iranien de l’agenda de la politique mondiale, sera-t-il approuvé par les parties d’ici le 24 novembre ?

L’orientaliste Irina Fedorova dit : La situation autour du problème nucléaire iranien prescrit l’élaboration du document à l’issue des pourparlers de près de dix ans d’ici le 24 novembre. On ne sait pas comment il sera. L’accord contribuera à régler définitivement le problème nucléaire de l’Iran ou bien ce sera un document cadre pas du tout concret : une sorte de mémorandum de bonnes intentions.

Il faudrait conclure dans quatre jours un accord universel définitif. Personne ne doit avoir de prétentions à Téhéran et l’Iran ne doit avoir la moindre possibilité de fabriquer les armes nucléaires, c’est là l’essentiel.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала